A la une Société

SITUATION DES PERSONNES HANDICAPEES : les acteurs à la recherche de solutions pour leur mieux-être

Ce 26 octobre 2020, s’est déroulé, dans la salle  des Banquets de Ouaga 2000,  un  panel à l’occasion du forum national  et de la 27ème Journée internationale des personnes handicapées sous le thème : « Protection et promotion des personnes handicapées dans un contexte de crise sécuritaire : défis et perspectives ». L’objectif de cette rencontre était d’échanger autour de la problématique de la protection et de la promotion des personnes handicapées surtout  dans ce contexte  d’insécurité que connait le Burkina.

L’assistance et la protection spéciale des personnes handicapées en cette période de crise sécuritaire  ne sont pas systématiques et restent insuffisamment adaptées. A en croire la ministre Laure Marshall/Ilboudo, Ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de l’Action Humanitaire, l’expérience a montré que lors des déplacements massifs de population,  les personnes vivant avec un  handicap sont souvent abandonnées par les populations en panique. Mieux, elles  rencontrent d’énormes difficultés à savoir une insuffisante prise en considération dans les évaluations et les interventions humanitaires, la négligence des enfants handicapés durant les situations d’urgence, etc. Pour la ministre donc,  il y a lieu donc de rectifier le tir.  D’où cette rencontre  en vue de discuter de comment renforcer les actions de protection des personnes handicapées surtout en cette période d’insécurité. Et elles étaient toutes là, autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses et les personnes handicapées venues des différentes régions du pays pour trouver les voies et moyens pour une plus grande protection de ces êtres vulnérables. Selon la ministre, au regard de tous ces problèmes qui accablent les personnes handicapées, beaucoup d’efforts restent  encore à faire  pour une prise en charge adaptée de ces personnes. Elle a également souligné que c’est dans l’optique de lever les obstacles et d’interpeller les différents acteurs sur les défis à relever pour une meilleure protection et promotion des personnes handicapées en contexte de crise sécuritaire que le gouvernement a décidé de tenir le forum national et la célébration par anticipation de la 27ème journée internationale des personnes handicapées.

Rappelons que le 22 septembre 2020,  la situation sécuritaire a occasionné un déplacement massif avec environ  1 034 609 personnes dont 11 741 personnes vivant avec un handicap. Au regard de l’importance de la rencontre, la ministre a exhorté les participants  à mener des échanges francs et fructueux pour un mieux-être de cette frange de la population.

Fatimata COMPAORE

(Stagiaire)

Articles similaires

CRISE SOCIOPOLITIQUE AU MALI : la CEDEAO examine des mesures de pression sur les putschistes

ActuBurkina

DEPART DES BENEVOLES DU PEACE CORPS DU BURKINA: l’ambassadeur Andrew Young donne les raisons

ActuBurkina

SCRUTIN PRESIDENTIEL AU NIGER : Mahamadou Issoufou réalisera-t-il le « coup K.-O. » ?  

ActuBurkina

Laisser un Commentaire