ActuBurkina
A la une Culture

VISITE CONTROVERSEE DE MESSI AU GABON : Un faux procès fait à Ali Bongo

Le quadruple Ballon d’or de la FIFA, l’Argentin Lionel Messi, sociétaire du mythique club espagnol du FC Barcelone, a séjourné du 17 au 19 juillet derniers au Gabon, sur invitation du président de la République Ali Bongo Odimba. Une visite qui n’a pas été du goût de tous les fils du Gabon. En effet, les opposants au président n’ont pas manqué de fustiger cette visite qu’ils ont qualifiée d’inopportune, arguant du fait que le messie du football est arrivé comme dans un zoo au Gabon, un pays, disent-ils, en proie à des difficultés, miné par des problèmes sociaux. Pour les contempteurs d’Ali Bongo, cette visite a dû coûter une fortune au contribuable gabonais. C’est une mauvaise querelle qu’ils font à Bongo fils dont personne ne peut douter de la trop grande passion pour le football. Mieux, le peuple gabonais peut s’honorer d’accueillir le plus grand footballeur du monde à Libreville et à Port Gentil où il a posé la première pierre du stade où se joueront les matchs de la CAN 2017. Certes, le comportement du président de la République a pu choquer lorsqu’il s’est transformé en chauffeur de la star du football mondial. Pour eux, son attitude dévalorise la fonction présidentielle. Mais peut-on lui en vouloir d’être un fan du football ? On se rappelle du reste qu’il avait fait venir la grande équipe des Auriverde du Brésil pour un match de gala contre le Gabon, lors de l’inauguration du stade de l’Amitié de Libreville qui a accueilli la finale de ladite compétition et la finale de la CAN 2012. A initiative présidentielle, s’ajoutent la venue du roi Pelé lors de CAN 2012 et le match du Trophée des champions de France, qui a opposé, en 2013, le Paris Saint-Germain aux Girondins de Bordeaux. Pour vivre sa passion, Ali Bongo Odimba ne rate aucune occasion. Si bien qu’il assiste pratiquement à tous les matchs livrés à domicile par les Panthères du Gabon.

Les plaignants ont tout faux

de penser que Messi vient picorer dans leurs assiettes

Cela dit, dans le contexte actuel du Gabon, on peut comprendre les opposants tout comme les populations qui luttent pour l’obtention d’une revalorisation de leurs salaires. Mais de là à penser que Messi vient picorer dans leurs assiettes, les plaignants ont tout faux. Il ne faut pas l’oublier,  Messi est un Crésus dont la fortune dépasse les budgets réunis de bien des nations pauvres. La querelle devrait donc se situer à un autre niveau. Sans doute au niveau d’une éventuelle récupération politique. Mais n’est-ce pas de bonne guère ?

En tous les cas, des stars du football en particulier et du sport en général, ont effectué de multiples visites dans des pays africains ; des visites à but philanthropique et personne n’y a trouvé à redire. Et qui sait si Messi ne déliera pas les cordons de la bourse à l’occasion de sa visite en terre gabonaise ?

Si l’on suit la logique de l’opposition gabonaise et de tous ceux qui ont dénoncé cette visite de la star mondiale, il faudra aussi demander aux chefs d’Etats africains de ne plus accepter l’organisation de compétitions comme la CAN ou la coupe du monde, quand on sait que les premiers bénéficiaires politiques sont les chefs d’Etat qui accueillent de tels événements.

Antoine Battiono

Articles similaires

Burkina : Plus de onze milliards de FCFA d’infrastructures pour améliorer le débit internet

ActuBurkina

CDP : le congrès extraordinaire reporté

ActuBurkina

PRESIDENTIELLE GABONAISE : vers une candidature unique de l’opposition ?

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR