ActuBurkina
A la une Société

Violences sur des civils  à Pô:  le CEMGA condamne un « incident inadmissible » et annonce des sanctions contre tous  les militaires  coupables

Des mesures disciplinaires seront prises contre tous les militaires ayant molesté  des civils à Pô dans la nuit du  11 au  12 octobre. C’est en tout cas ce qui ressort du communiqué de la Direction de la communication et des relations publiques des armées.

Fraichement installé dans ses fonctions ce 12 octobre 2021,  le nouveau chef d’Etat-major général des Armées, le général de brigade Gilbert Ouédraogo a condamné «cet incident inadmissible» impliquant  « des militaires dans ce contexte où  toutes les énergies entre populations et Armée nationale doivent être fédérées pour faire face à la question cruciale de la lutte contre le terrorisme ». Selon le communiqué, « une enquête a été diligentée pour identifier tous les militaires fautifs et des mesures disciplinaires seront prises à l’encontre de ceux formellement identifiés conformément au règlement de discipline des Forces armées nationales». Par ailleurs, indique le communiqué, « des mesures ont d’ores et déjà été prises, en  collaboration avec les leaders locaux, pour apaiser les tensions ».

actuburkina 

Articles similaires

Ali Bongo veut céder son héritage: une «restitution» plus qu’un don?

ActuBurkina

MALI : Bah N’Daw investi président de transition, les sanctions de la Cedeao maintenues

ActuBurkina

Retour de Blaise Compaoré: « Damiba doit  bien réfléchir, s’il le peut encore », Newton Ahmed Barry

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR