ActuBurkina
A la une Politique

VIOLENCES EN RDC : la procureure de la CPI aux aguets

Les violences des  19  et 20 septembre derniers  en RDC sont suivies de près par  la Cour pénale internationale (CPI). En tout cas, la procureure Fatou Bensoudaa déclaré  « surveiller avec une extrême vigilance » la situation à Kinshasa, et mis en garde les protagonistes.

 

« Un homme avertit, dit-on, en vaut deux ». Cet adage bien connu de tous  pourrait s’adresser aux protagonistes de la crise en RDC. En effet, la répression sanglante de la manif avortée de l’opposition les 19 et 20 septembre, est suivie de près la CPI. Dans un communiqué vendredi, Fatou Bensouda a dit surveiller avec une extrême vigilance la situation sur le terrain. Tout en appelant  toutes les parties impliquées et tous les acteurs congolais au calme et à la retenue, et à s’abstenir de tout acte de violence contre les personnes et les biens, la procureure a confié qu’elle n’hésitera « pas à agir si des actes constitutifs de crimes relevant de la compétence de la Cour sont commis et à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour poursuivre en justice les personnes responsables en conformité avec le principe de complémentarité ».

Les troubles  qui ont opposé les forces de sécurité lundi et mardi à l’opposition qui exige le départ du président Joseph Kabila à la fin de son mandat prévue à la fin de l’année et les  violences ayant suivi ont fait  entre une trentaine et une centaine de morts selon les protagonistes.

AL CAPPUCCINO

Articles similaires

Assises nationales sur l’éducation : voici la version finalisée du document de base

ActuBurkina

Retrait Burkina-Mali-Niger de la CEDEAO : « La commission de la CEDEAO n’a pas encore reçu de notification formelle »

ActuBurkina

COUP D’ETAT EN TURQUIE : Turkish Airlines licencie 211 employés

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR