ActuBurkina
A la une Politique

Verdict du procès Thomas Sankara : le collectif des avocats de la famille satisfait

Au lendemain du verdict du procès Thomas Sankara et de ses 12 camarades, les avocats de la famille Sankara ont animé une conférence de presse ce jeudi 07 avril 2022 à Ouagadougou. Au cours ce point de presse, les avocats ont livré leur appréciation du verdict. C’était en présence de la veuve Mariam Sankara.

Ce 7 avril 2022, ce sont des avocats visiblement satisfaits du verdict qui ont rencontré les hommes et femmes de médias pour, disent-ils, donner leur appréciation globale du verdict. Selon Me Bénéwendé S. Sankara et ses camarades, le verdict tel que livré par le Tribunal militaire dans l’affaire Thomas Sankara, 35 ans après, « satisfait énormément » le collectif d’avocats pour la famille Sankara..

Selon lui, le juge Urbain Méda et les membres de la chambre ont courageusement dit le droit. « Leurs noms sont inscrits en lettre d’or dans l’histoire du Burkina Faso », a indiqué Me Sankara.Aussi, Me Bénéwendé a également émis une satisfaction particulière sur « le travail d’équipe qui a abouti à ce résultat », parlant du verdict.

A l’issue du verdict, Gilbert Diendéré a fait sortir sa tête pour saluer ses admirateurs qui l’applaudissaient, alors qu’il quittait la Tribunal militaire. Une attitude qui, à en croire Me Sankara, n’est pas étonnante. D’ailleurs, insiste-t-il, « Gilbert Diendéré, a été arrogant tout au long du procès. Ce comportement n’est pas, à mon avis, à son avantage, déjà qu’il a été déchu de tous ses titres honorifiques ». Et Me Prosper Farama d’ajouter « qu’il n’a même pas une certaine pudeur. C’est un manque de respect à l’endroit des victimes ».

Répondant à la question de ceux qui pensent que pour la question sécuritaire, Diendéré pourrait en être la solution, Me Farama dit ceci: « Si le salut de notre peuple doit venir de Diendéré, nous sommes foutus. Ça c’est ma conviction en tant que Burkinabè». Pour lui, le salut d’un peuple ne doit pas venir d’un seul individu sur une armée de plus de 10.000 hommes. « Même si l’on suppose que Diendéré a la clé magique pour nous sortir du terrorisme… vous nous dites que Diendéré est tellement talentueux que même s’il a tué des gens, il faut le mettre dehors parce qu’il peut nous sauver» s’interroge Me Farama. « Sans présager des recours éventuels des avocats de la défense, nous apprécions le verdict du procès qui a été équitable. Nous prenons acte des sanctions contre les accusés », a-t-il conclu.

Pour rappel, le procès Thomas Sankara et ses camarades d’infortune a rendu son verdict le 06 avril dernier. Un verdict qui a condamné Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Hyacinthe Kafando à la peine à vie.

Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

Mali : les autorités mettent «fin avec effet immédiat» à l’accord d’Alger

ActuBurkina

Athlétisme: les Jeux de la Francophonie en RDC reportés de 2022 à 2023

ActuBurkina

PRESIDENTIELLE LIBERIENNE : le 2nd tour prévu pour le 26 décembre

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR