ActuBurkina
A la une Economie

Transparence dans les industries extractives : le Burkina s’en sort avec la note de 75,5 sur 100

 Le secrétariat permanent de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (SP/ITIE) a présenté à la presse ce 29 février 2024 à Ouagadougou, les résultats de l’évaluation 2023 de l’ITIE internationale pour la mise en œuvre de la norme ITIE. A l’issue de l’évaluation, le Burkina Faso a obtenu la note de 75,5 sur 100.

75,5 sur 100, c’est la note obtenue par le Burkina après l’examen de 2023 de l’ITIE internationale pour la mise en œuvre de la norme ITIE. Un résultat assez convenable selon le président du comité de pilotage de l’ITIE-bf, Rachid Soulama, au regard du contexte d’insécurité et d’inaccessibilité de certains sites miniers.

A l’en croire le processus de validation est un outil qui permet de vérifier le niveau de mise en œuvre de la norme ITIE. Le score général obtenu par l’ITIE-bf est une moyenne des scores des trois composantes que sont « l’engagement des parties prenantes, la transparence et les résultats impacts ».

Pour rappel, l’adhésion du Burkina Faso à l’ITIE en 2008 répond à un besoin d’assurer une meilleure gouvernance de son secteur extractif. C’est pourquoi les autorités du pays, les leaders d’OSC et les opérateurs miniers ont opéré un tel choix  pour faire du secteur minier, un secteur performant, opérationnel et stratégique, qui puisse servir de levier de développement pour le Burkina Faso.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

ARRESTATION DE MARC RAVALOMANANA : Un mauvais signe pour la réconciliation ?

ActuBurkina

Journée de l’excellence scolaire 2023 : les « meilleurs des meilleurs » élèves et enseignants distingués

ActuBurkina

Sierra Leone: une attaque contre une armurerie militaire à Freetown, un couvre-feu national decreté

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR