ActuBurkina
A la une Politique

Transition au Burkina : l’ex-APMP pour la levée de la suspension des activités des partis politiques

Dans une lettre datée du 9 juin 2023 et adressée au ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, les partis de l’ex-majorité demandent au ministre colonel Boukaré Zoungrana de s’impliquer pour « la levée » de la mesure portant suspension des activités des partis et formations politiques. Cette correspondance est en réponse au MATDS qui, dans une lettre, a invité l’ex-APMP à lui « faire parvenir ses réflexions et avis sur les textes proposés en vue de la relecture du Code électoral et du régime juridique des partis et formations politiques ». « Le caractère hautement sensible des questions politiques concernées par la réflexion, requiert un examen approfondi, participatif et inclusif, qui ne peut donc être fait de manière légère et bureaucratique », fait observer le groupe politique à travers son porte-parole, Clément Sawadogo. « Malheureusement, en l’état actuel des choses, notre composante est confrontée à l’impossibilité d’organiser les concertations appropriées en raison de la suspension des activités des partis politiques », explique, en outre, l’ex-APMP. Cette dernière espère « une solution diligente » à cette « situation extrêmement préjudiciable à la vie et à l’action des partis politiques ».

Articles similaires

POUR UN BURKINA SANS FAIM : les femmes rurales reviennent à la charge

ActuBurkina

CORONAVIRUS AU BURKINA: 20 nouveaux cas, 19 nouvelles guérisons et un décès à la date du 6 avril

ActuBurkina

LITTERATURE : un livre sur le parcours du député Raphaël Kouama

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR