ActuBurkina
A la une Politique

Transition au Burkina : Les anciens présidents de parlement, disposés à accompagner les autorités

Le Président de l’Assemblée législative de transition (ALT),Ousmane Bougouma a reçu en audience, ce 19 janvier 2023 à Ouagadougou, une délégation des anciens présidents de l’Assemblée nationale, de la chambre des représentants, et de l’Assemblée législative de transition (ALT). L’occupant du perchoir et ses invités se sont entretenus à huis clos près d’une heure durant. Au sortir de l’audience, les anciensprésidents de parlement se sont dits disposés à accompagner les autorités.

« C’est la première audience médiatisée depuis l’installation de l’ALT », a laissé entendre Dr Ousmane Bougma au sortir de l’audience. Il a fait savoir que c’est un honneur pour lui de recevoir ses aînés et que c’est l’occasion pour lui de leur témoigner sa gratitude. Le président de l’ALT a indiqué que l’œuvre législative se construit couche par couche. « Comme une corde c’est au bout de l’ancienne qu’on tresse la nouvelle », s’est-il exprimé. Dr Ousmane Bougouma a dit avoir conscience que ces devanciers ont laissé leur marque sur le corpus juridique et qui continue de marquer la vie du Burkina Faso.

« Nous voulons profiter de leur expérience, de leur sagesse dans le travail qui est le nôtre », a confié Dr Ousmane Bougouma avant de poursuivre en ces termes : « notre pays traverse des moments difficiles et nous avons besoin de la contribution de l’ensemble des burkinabè pour rechercher des solutions dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, dans le cadre du vivre-ensemble et dans celui de la cohésion sociale ». Le président de l’ALT a enfin salué la hauteur d’esprit de ses ainés qui ont accepté son invitation pour qu’ensemble ils échangent sur comment tracer les sillons d’une cohésion sociale pour le Burkina Faso.

A la suite du Président de l’ALT, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Mélégué Traoré a, au nom de ses pairs : Roch Marc Christian Kaboré, Bognessan Arsène Yé, Soungalo Appolinaire Ouattara, Alassane Bala Sakandé, Abdoul Kader Cissé, Moussa Sanogo, et Aboubacar Togueyeni, exprimé son soutien total au parlement du Burkina Faso. « Nous pouvons être fier d’avoir l’un des meilleurs parlements d’Afrique », a-t-il martelé avant de préciser que la délégation a souhaité que l’institution parlementaire soit une institution à laquelle on ne peut identifier une autre au sein de l’Etat.

En effet, a affirmé Mélégué Traoré l’assemblée nationale  plonge ses racines directement dans la population. Elle est la seule institution que personne ne peut ni contrôler ni réguler au Burkina. « Nous avons eu l’occasion de dire au président de l’ALT notre disponibilité à accompagner la transition par l’apport de notre contribution aux actions mener au sein de cette assemblée. Nous avons souhaité que la transition évolue telle qu’elle est actuellement lancée avec l’objectif premier d’éradiquer la guerre mais surtout de s’occuper de toutes les questions centrales de l’Etat et de la société. Que cette transition contribue à réinventer l’Etat burkinabè », a confié le porte-parole de la délégation. Il a enfin exprimé sa gratitude à leur hôte pour cette initiative qui rehausse l’image de l’institution parlementaire. Selon leur porte-parole, les anciens présidents ont renouvelé leur disponibilité entière à toujours accompagner l’organe législatif afin de lui permettre de remplir convenablement ses missions constitutionnelles.

Notons que des anciens présidents de parlement, invités, seul Moumina Cherif Sy président de l’ATL après la chute du président Blaise Compaoré a été le grand absent de ce grand rendez-vous.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

 

Articles similaires

GAMBIE : les passeports diplomatiques de Jammeh et ses proches annulés

ActuBurkina

Athlétisme : La Burkinabè Marthe Koala, remporte la médaille d’or en saut en longueur 

ActuBurkina

FORUM NATIONAL DES PERSONNES VIVANT AVEC UN HANDICAP : le PM s’enquiert de leurs préoccupations

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR