ActuBurkina
A la une Société

Traitement des inspecteurs de l’enseignement primaires : la diligence du chef de l’Etat sollicitée

L’Organisation Syndicale des Inspecteurs de l’Enseignement Primaire et de l’Éducation non Formelle (OSIEPENF) a tenu une conférence de presse 17 avril 2024 à la Bourse du travail de Ouagadougou. Au cours de cette conférence de presse il a été question de relever des injustices dans le traitement salarial des inspecteurs de l’enseignement primaires. Les inspecteurs en appellent à la diligence du chef de l’Etat pour rétablir l’équité.

Selon les conférenciers, si l’adoption du statut valorisant au profit des travailleurs du ministère de l’éducation nationale a été bien accueilli, force est de reconnaitre que quelques temps après sa mise en œuvre, les ex IP et ex EPI, deux corps éteints ont déchanté. En effet, selon le secrétaire général, Zoungrana Mohamadi ces agents sont plutôt régis par le décret qui remplace les indemnités de l’agent admis à un concours professionnel qui va en formation par une bourse d’étude, bien en deçà des indemnités dont ils bénéficiaient.  Ce qui, à l’en croire, ne facilite pas la tâche à ces agents qui pourtant sont à quelques pas de la retraite. « Nombre d’encadreurs pédagogiques concernés n’arrivent pas à dormir et cela précipite la survenue des maladies de vieillesse, occasionnées par le stress du fait de la diminution drastique de leur salaire. Les moins chanceux s’en sont déjà allés et un grand nombre est victime aujourd’hui d’AVC », a-t-il signifié. C’est pourquoi le syndicat en appelle à la diligence du chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré afin de rétablir l’équité au sein du ministère de l’éducation nationale.

Les conférenciers justifient le fait de d’interpeller le chef de l’Etat lui -même à cause des démarches antérieurs sans succès entreprises auprès des autorités directement impliquées. Ils disent avoir à cet effet rencontré le Premier ministre, le Ministre en charge de l’éducation nationale, celui de la Fonction publique et même le Vice-président de l’assemblée législative de Transition, sans suite.

KFK

 

Articles similaires

INSURRECTION POPULAIRE ET PUTSCH MANQUE AU BURKINA : l’UAS interpelle les autorités à faire toute la lumière

ActuBurkina

SOUDAN DU SUD : le pape fait don de 500 000 dollars pour venir en aide aux populations

ActuBurkina

Rome : le pape François  va être opéré de l’abdomen ce mercredi

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR