ActuBurkina
A la une Culture

TOUR DU FASO 2015 : la victoire est marocaine

La 28e édition du Tour du Faso a été enlevée par le Marocain Mousshine Lahsaini comme cela se dessinait, ce dimanche 8 novembre 2015 devant une foule immense et un parterre de personnalités dont le premier des Burkinabè, le président, Michel Kafando.

Détenteur du maillot jaune depuis la 2e étape, le coureur marocain a su conserver ses avances de 20 secondes sur ses poursuivants. Et ce n’est pas la victoire de Rasmané Ouédraogo lors de la dernière journée de la compétition qui aura réussi à redistribuer les cartes. Les Marocains qui étaient venus à ce Tour du Faso avec la ferme ambition de repartir avec le maillot jaune, se sont lancés depuis la première étape à la conquête de cette prestigieuse tunique. Et les propos de vainqueur de la compétition, Mousshine Lahsaini, à l’issue de sa victoire, traduisait parfaitement la grande appétence qu’avaient les sujets du roi Hassan II pour ce maillot. « Je suis très heureux parce que je viens de remporter une belle victoire. Je tiens à remercier tous mes coéquipiers car ils ont beaucoup œuvré pour cette victoire ». Quant aux Etalons, ils auront eu le mérite, avec cette victoire de Rasmané Ouédraogo lors de la dernière étape, d’embellir cette compétition devant leur public et de faire une sortie honorable en dépit d’une mauvaise préparation. C’est le lieu d’interpeller la Fédération burkinabè de cyclisme sur la nécessité de tirer toutes les leçons de cette terne prestation des athlètes burkinabè quand on sait qu’on avait la possibilité de remporter le maillot le plus prestigieux de la compétition ( jaune), si le capitaine Abdoul Aziz Nikiéma et ses coéquipiers avaient bénéficié d’une bonne préparation. Mais le président Ouangrawa et son comité de direction étaient plus préoccupés à ramener le calme dans une institution minée par de multiples problèmes. Toute chose qui a eu des répercussions sur la préparation des athlètes. Qu’à cela ne tienne, il faut se féliciter de ce que le Burkina ait réussi le pari d’organiser ce Tour du Faso, malgré un contexte économique difficile, comme l’a relevé le président Michel Kafando dont l’annonce de la présence a chaudement été saluée par le public qui a pris d’assaut l’avenue de l’Indépendance et qui a traduit toute sa reconnaissance aux pays ayant participé au Tour avant de féliciter le ministre des Sports et loisirs, David Kabré, ainsi que le président de la FBC, Alassane Ouangrawa, pour la parfaite organisation du Tour. Pour terminer, Kafando a salué la présence massive des sponsors qui ont accepté d’associer leur image à l’événement, et la presse pour la couverture de toutes les étapes.

Seydou TRAORE
Le Pays

Articles similaires

Réconciliation nationale au Burkina : La CCP prête à accompagner les nouvelles autorités  

ActuBurkina

FUSH : LA LUMIERE A ENFIN JAILLI

ActuBurkina

UNION POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES : la nouvelle formation politique officiellement présentée

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR