ActuBurkina
A l'etranger A la une Economie

Technologie : La France envoie un satellite militaire dernière génération dans l’espace

La France a placé samedi 23 octobre en orbite un satellite de communication militaire présenté comme un bijou de technologie et un pilier de sa souveraineté. Signe parmi d’autres que les tensions géopolitiques s’exportent désormais jusque dans l’espace.

La fusée Ariane 5 a décollé de Kourou, en Guyane, en emportant le satellite 4A du programme Syracuse, qui permettra aux armées françaises déployées aux quatre coins du globe de communiquer à haut débit et en toute sécurité depuis des relais au sol, aériens, marins et sous-marin. La mission s’est achevée avec succès 38 minutes et 41 secondes après le tir.

« Syracuse 4A est conçu pour résister aux agressions militaires depuis le sol et dans l’espace ainsi qu’au brouillage », a expliqué à l’AFP le colonel Stéphane Spet, porte-parole de l’armée de l’Air et de l’Espace. Il est équipé de moyens de surveillance de ses abords proches et d’une capacité de déplacement pour échapper à une agression…

Ultime performance, S4 est protégé contre les impulsions électro-magnétiques qui résulteraient d’une explosion nucléaire, explique à l’AFP Marc Finaud, expert en prolifération des armes au Centre Politique de Sécurité de Genève (GCSP). « C’est le scénario de l’ultime avertissement, en cas d’échec de la dissuasion ».

Le programme Syracuse représente un investissement total de quelque 4 milliards d’euros. La quatrième génération multipliera par trois le débit de communications de S3. La Direction générale de l’armement (DGA) s’est engagée avec Thalès à hauteur de 354 millions d’euros et avec Airbus pour 117 millions pour le seul Syracuse 4…

Avec ses 2 milliards d’euros d’investissements annuels dans le spatial militaire et civil, l’Hexagone reste loin du trio de tête : 50 milliards pour les États-Unis, 10 pour la Chine et 4 pour la Russie, selon des chiffres de 2020 du gouvernement français.

Mais S4 permet à la France de rester dans le peloton de tête et confirme que Paris participe bien à la course aux armements.

AFP

Articles similaires

FONY: UN FESTIVAL POUR PROMOUVOIR LA CULTURE BURKINABÈ À NEW YORK

ActuBurkina

TRANSFERTS DES COMPETENCES AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES : environ 300 milliards de FCFA transférés, de 2009 à 2020

ActuBurkina

ATTAQUE DU CAMP DE CHINAGODER AU NIGER: 89 soldats tués, selon un dernier bilan

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR