ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Tchad : Mahamat Idriss Déby en visite à Paris

Le chef de la junte militaire et président autoproclamé du Tchad, Mahamat Idriss Déby Itno, a quitté N’Djamena dimanche pour une « visite d’amitié et de travail » en France, a annoncé son cabinet.

Ce général quatre étoiles de 37 ans dirige un Conseil militaire de transition (CMT) de 15 généraux depuis l’annonce, le 20 avril, de la mort de son père, Idriss Déby Itno, qui dirigeait le pays d’une main de fer depuis 30 ans, tué au front contre des rebelles.

« Le président du Conseil militaire de transition, président de la République, chef de l’Etat, le général de corps d’Armée Mahamat Idriss Déby Itno, a quitté N’Djamena ce matin, à destination de Paris », pour y effectuer « une visite d’amitié et de travail », selon un communiqué du service de communication de la présidence tchadienne, qui ne livre aucun détail sur le programme.

Selon l’Elysée, Emmanuel Macron et Mahamat Idriss Déby Itno se verront lundi dans le cadre de la préparation du G5 Sahel. La date de ce nouveau sommet n’est pas encore complètement arrêtée mais il devrait se tenir autour des 8/9 juillet.

Un membre de la délégation tchadienne avait précédemment évoqué un dîner dimanche soir entre les deux hommes.

La France, l’ancienne puissance coloniale au Tchad, est le troisième pays visité par le chef de la junte militaire depuis qu’il a pris le pouvoir, après le Niger et le Nigeria.

Dès le 20 avril, le CMT a proclamé son chef président de la République, dissous le Parlement et le gouvernement et abrogé la Constitution. Il a promis des élections « libres et transparentes » après une période de transition de 18 mois renouvelable une fois.

La communauté internationale, l’Union africaine (UA) et la France en tête, ont exigé que cette période n’excède pas 18 mois. Or fin juin, Mahamat Déby a laissé entendre qu’il n’excluait pas une prolongation…

AFP

Articles similaires

OMC : trois Africains dont deux femmes en lice pour le poste de directeur général

ActuBurkina

Burkina : le gouvernement de la transition va bientôt rembourser les salaires coupés pour fait de grève de 2019 à 2021.

ActuBurkina

BURKINA-BENIN : les deux Parlements invités à « se mettre au diapason de la lutte actuelle des peuples du monde »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR