ActuBurkina
A la une Economie

TAXE DE RESIDENCE : le syndicat des agents des Impôts juge « illégales les coupures à la source »

Ceci est la déclaration du Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID) publiée sur sa page Facebook le 22 novembre 2018.

« Le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID) a appris avec stupeur que les salaires de novembre 2018 des fonctionnaires du Burkina Faso ont fait l’objet de retenues à la source au titre de la taxe de résidence de l’année 2017. Il est retenu les sommes de :

– cinq mille (5 000) sur les salaires des fonctionnaires sensés résider à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso ;

– quatre mille (4 000) francs CFA sur les salaires des fonctionnaires sensés résider dans les autres localités.

Le SNAID reviendra sur cette question les jours à venir à travers une communication.

En attendant, il note que cette opération est purement et simplement illégale tant dans la forme que dans le fond.

Le SNAID et l’ensemble des travailleurs des impôts restent attachés au respect de l’égalité de tous devant l’impôt et le strict respect des procédures fiscales ».

Articles similaires

YACOUBA ISAAC ZIDA à propos de la mort de Rawlings: « Repose en paix car tu as marqué ta génération »

ActuBurkina

SITUATION SECURITAIRE AU BURKINA : « nous assistons à un recul de l’Etat sur son propre territoire » (UPC)

ActuBurkina

Burkina Faso : 146 présumés terroristes activement recherchés

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR