ActuBurkina
A la une Société

Soutien à la dynamique AES : l’Association citoyen de paix et le mouvement Kan Jamm Kombi présente un projet d’hymne de l’Alliance à SEM Karamoko Jean Marie TRAORE

(Ouagadougou, 9 avril 2024) Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, SEM Karamoko Jean Marie TRAORE et madame le ministre délégué chargé de la Coopération régionale, Stella Eldine KABRE/ KABORE ont reçu, ce mardi 9 avril 2024, des membres de l’association Citoyen de Paix, par ailleurs initiateurs du mouvement Kan Jamm Kombi.
Avec à sa tête son président monsieur Ghislain YAMEOGO, l’association est venue présenter ses initiatives visant à soutenir la dynamique de l’AES. Il s’agit notamment d’un projet de l’hymne de l’AES, que les enfants du Mouvement Kan Jamm Kombi ont chanté à la grande satisfaction de SEM le ministre TRAORE et de ses collaborateurs.
Selon monsieur YAMEOGO, le projet d’hymne de l’Alliance des États du Sahel, est une manière pour l’Association d’apporter son soutien à la nouvelle vision des autorités du Burkina Faso, de la République du Mali et de la République du Niger, tout en contribuant au vivre-ensemble, à la solidarité, à la promotion de la culture, de la paix, d’une meilleure intégration dans l’espace, et à la souveraineté réelle des peuples.
Après avoir suivi l’exécution de l’hymne de l’AES par les enfants, le ministre en charge des Affaires étrangères a dit toute son admiration, et s’est engagé à soutenir le projet de l’Association de concert avec ses homologues malien et nigérien, pour plus d’impact dans l’espace de l’Alliance des Etats du Sahel.
Pour lui, les enfants sont un symbole de sagesse, d’avenir, de sincérité, de vérité et de tolérance, et l’Association en s’appuyant sur les enfants pour la mise en œuvre de son projet, a pris une initiative très symbolique.
En plus de l’hymne, le président de l’Association a remis à SEM Karamoko Jean Marie TRAORE, des manuels d’information et de sensibilisation, dont des exemplaires d’un calendrier 2025 de l’AES, qui contiennent des messages sur le civisme, le vivre-ensemble et l’engagement patriotique. Des outils que l’association Citoyens de Paix entend vulgariser dans tout l’espace AES.
DCRP/MAECR-BE

Articles similaires

Vie des partis politiques: l’UNIR/MPS reporte son congrès à une date ultérieure

ActuBurkina

Relance du 7e art burkinabè: Le projet « village cinéma » présenté aux acteurs du secteur

ActuBurkina

Burkina : L’armée neutralise plus de 100 terroristes, récupère du matériel  et  ravitaille des zones en vivres

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR