ActuBurkina
A la une Société

Sécurité routière au Burkina : La sixième édition prévue du 09 au 13 Août prochain

Sous le patronage du Premier ministre, Albert Ouédraogo, la sixième édition de la semaine de la sécurité routière se tiendra du 09 au 13 Août 2022 à Ouagadougou. A l’occasion, l’office national de la sécuritaire routière (ONASER) a tenu une conférence de presse ce 03 août en son sein à Ouagadougou. « Le port du casque, une nécessité vitale ». C’est le thème de cette sixième édition dont l’objectif est de fédérer les efforts de l’administration centrale avec ceux des administrations décentralisées et déconcentrées ainsi que ceux les organisations de la société civile, les entreprises privées, et l’ensemble des usagers de la route dans les actions de promotion de la sécurité routière.  

 Informer, former, sensibiliser et conscientiser les populations sur les comportements à risque dans la circulation routière telles sont entre autres préoccupations des acteurs de la sécurité routière.  C’est pourquoi la semaine de la sécurité routière a été initiée par l’ONASER. La sixième édition prévue du 09 au 13 Août prochain à Ouagadougou.

Selon Aboubacar Fofana, directeur général par intérim de l’ONASER : « Les études réalisées dans notre pays font ressortir que sur 100 accidents, 79 sont dus au comportement de l’homme, 12 résultent du véhicule, 3 de la route et 6 proviennent des autres facteurs.  Au constat fait, les accidents de la circulation routière résultent, pour la majorité, du mauvais comportement de l’homme. Cela peut être dû à l’insuffisance des actions de communication/sensibilisation des usagers sur la connaissance du code de la route, à l’inefficacité de la signalisation routière et à l’insuffisance des mesures de répression. » C’est fort de ce constat alarmant que l’ONASER, en plus de ses actions quotidiennes de lutte contre l’insécurité routière, organise chaque année dans une région donnée du pays, une semaine dédiée à la sensibilisation et à la conscientisation des populations sur les conséquences qu’entraine l’insécurité routière.

A en croire Aboubacar Fofana, la pertinence et la légitimité du thème sont liées au fait que 90% des décès causé par les accidents de la route relève du non port du casque.

Au cours de cette édition, plusieurs activités comme des actions de communication, de sensibilisation et de contrôle routier seront mises en œuvre.  Au sortir de cette campagne, des résultats sont attendus. Il s’agit de l’amélioration de la sécurité routière, le changement de comportements des usagers de la route, la connaissance et la compréhension des moyens mis en œuvre pour la sécurité routière au profit des usagers de la route, etc.

Odilia VEBAMBA (stagiaire)

Articles similaires

CENTRE-VILLE DE OUAGADOUGOU : des explosions bruyantes et des coups de feu seront entendus demain 27 novembre

ActuBurkina

CRISE A L’ASSEMBLEE NATIONALE MALIENNE : Eviter les bagarres politiciennes

ActuBurkina

GOURCY : quatre personnes décèdent à la suite d’une probable intoxication alimentaire

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR