ActuBurkina
A la une Politique

SCRUTIN DU 22 NOVEMBRE 2020: Le Conseil constitutionnel confirme la victoire de Roch Kaboré

Le Conseil constitutionnel a confirmé la victoire au premier tour de Roch Marc Christian Kaboré à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 au Burkina Faso CE 18 décembre 2020 au cours d’une audience solennelle. C’était en présence des candidats ou de leur représentant.

Le second mandat de Roch Marc Christian Kaboré a été confirmé ce 18 décembre 2020 par le Conseil constitutionnel. Les résultats de la juridiction suprême en matière de contentieux électoral au Burkina Faso n’ont pas véritablement changé de ceux proclamés par la Commission  électorale nationale indépendante, le 26 novembre dernier. Le président Roch Kaboré est donc réélu au premier tour avec 1 645 229 voix, 57,74 %. Il améliore son score du premier mandat qui était de 53,89%. Un résultat qui, à en croire Clément P. Sawadogo, n’a surpris personne car, a-t-il, << nous avons eu foi au travail abattu par la CENI>>. En effet, il faut noter que le candidat Zéphirin Diabré, le candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), arrive bel et bien troisième de ces élections, selon les résultats du Conseil constitutionnel,  avec  12,46% des voix. Il est devancé par Eddie Komboïgo avec 15,54%  des voix.

L’une des décisions majeures des résultats définitifs du scrutin du 22 novembre dernier c’est sans conteste l’annulation du suffrage de 200 bureaux de vote. Le Conseil Constitutionnel, qui n’a pas reçu de recours contre les résultats de la CENI,  a toutefois  relevé des irrégularités au cours du vote. Notamment, la suppression ou la fusion des bureaux de vote sans information préalable et sans répercussion sur la carte électorale, l’emplacement inapproprié de certains bureaux de vote,  l’arrivée tardive du matériel de vote, des résultats ne correspondant pas à des bureaux de vote.

Des résultats définitifs de la présidentielle 2020, le Conseil constitutionnel a procédé à  des rectifications. Il fait annuler en outre les suffrages dans 200 bureaux de vote. Mais ces irrégularités ne sont pas de nature à entacher la régularité, la transparence et la sincérité du scrutin, a conclu le président de la juridiction Kassoum Kambou. Selon le candidat SESSOUMA Do Pascal, la confirmation donnée par le Conseil constitutionnel situe clairement les uns et les autres. Pour lui, cette confirmation qui est le dernier recours en matière électorale, permettra d’aller à une nouvelle étape. <<Les élections sont dernières moi et je m’investirai autrement pour contribuer à l’édification de ma nation>>, a-t-il laissé entendre. Pour Me Gilbert Ouédraogo, tout est fin clair et il pense qu’il pourra répondre aux attentes de tous les burkinabè…

En termes de chiffres, le Conseil Constitutionnel a enregistré 5 918 844 électeurs inscrits et  2 972 590 votants. Le taux de participation est de 50,22%. 123 055 bulletins ont été enregistrés, donnant comme  suffrages exprimés, 2 849 535 voix.

 

Didèdoua Franck ZINGUE

 

Le classement final des candidats, selon la décision du Conseil constitutionnel.

1er-Roch Marc Christian Kaboré :  1 645 229 voix, 57,74 %

2e-Eddie Komboïgo : 442 693 voix, 15,54%

3e – Zéphirin Diabré : 354 988 voix, 12,46%

4e– Kadré Désiré Ouédraogo : 95 661 voix, 3,36%

5e– Tahirou Barry : 62 231 voix, 2,18%

6e– Ablassé Ouédraogo : 51 461 voix, 1,81 %

7e– Gilbert Ouédraogo : 45 263 voix, 1,59%

8e– Yacouba Isaac Zida : 43 537 voix, 1,53%

9e– Abdoulaye  Soma : 40 724 voix, 1,43%

10e– Ambroise Farama : 25 916, 0,91%

11e– Do Pascal Sessouma : 20 068 voix, 0,70%

12e– Yéli Monique Kam : 15 322 voix, 0,54%

13e– Claude Tassembedo : 6 442 voix, 0,23%

Articles similaires

FADA N’GOURMA : un effondrement de bâtiment fait un mort et un blessé

ActuBurkina

Police nationale : L’UNAPOL pour la transparence et l’équité dans la mobilité du personnel

ActuBurkina

Régulation des médias au Burkina Faso : le Premier ministre attentif aux préoccupations du CSC

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR