ActuBurkina
A la une Santé

Santé -Nutrition: Le gouvernement burkinabè et ses partenaires en ordre de bataille contre la malnutrition

Le gouvernement burkinabè et ses partenaires se sont engagés mardi, à travailler davantage pour éradiquer la malnutrition au Burkina Faso.

La malnutrition est un problème réel au Burkina et le gouvernement s’active dans la lutte contre le fléau, selon le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

C’est pourquoi le gouvernement a intégré la lutte contre la malnutrition dans le Plan national de développement économique et social (PNDES), a ajouté M. Thièba qui s’exprimait mardi à l’ouverture de la onzième session du Conseil national de concertation en nutrition (CNCN).

Selon la représentante de l’Unicef au Burkina et représentante des Partenaires techniques et financiers (TPF), Madame Viviane Van Steirteghem, les efforts consentis par le Gouvernement burkinabè dans cette lutte se sont traduits par des progrès notables.

Ce sont entre autres, la prise en compte de la malnutrition comme une priorité nationale dans le PNDES, la création du Secrétariat technique chargé de l’alimentation et de la nutrition au Ministère de la Santé pour coordonner l’approche multisectorielle, la création de la ligne budgétaire de nutrition et sa dotation à hauteur de 1 milliard de franc CFA en 2017 et de 1 milliard 500 millions en 2018 par le Ministère de la Santé.

De même, l’élaboration chaque année depuis 2012 d’un plan de réponse et de soutien aux populations vulnérables à l’insécurité et à la malnutrition, est un progrès de l’Etat dans sa lutte contre la malnutrition, a dit Viviane Van Steirteghem.

«Nous, Partenaires techniques et financiers de la nutrition (…) réitérons notre engagement à accompagner le Gouvernement au tour d’un cadre commun d’appuis concertés», a-t-elledéclaré.

Cela se fera par la coordination, le plaidoyer et le soutien à la mise en œuvre du plan stratégique multisectoriel de nutrition, le renforcement des systèmes d’information et de redevabilité en nutrition, l’accompagnement et la mise en œuvre décentralisée pour l’opérationnalisation des approches multisectorielles en nutrition au profit des enfants et de leurs familles.

Le ministre de la Santé Nicolas a profité de l’occasion pour investir le Larlé Naaba Tigré (chef coutumier) comme Champion national de Nutrition pour son engagement dans la lutte contre la faim à travers ses différents projets et associations.

Le chef coutumier a promis de continuer dans sa dynamique pour que «la fin de la faim» soit une réalité au Burkina Faso.

Les PTF ont promis de plaider pour l’adoption de la politique national de nutrition de même que pour le renforcement du niveau d’engagement des secteurs de nutrition (l’agriculture, l’eau, l’hygiène, etc.).

Agence d’Information du Burkina

Articles similaires

BISSA GOLD DANS LE BAM : 10 véhicules de la mine saccagés par des orpailleurs

ActuBurkina

BENI EN RDC: 7 casques bleus tués, 10 autres blessés dans les combats contre les ADF

ActuBurkina

An 9 de l’insurrection populaire : « Si la Nation est sincère dans son hommage à l’insurrection, elle doit rendre justice à ses acteurs» (UPC)

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR