ActuBurkina
A la une Santé

SANTE : cinq conseils pour faire une bonne sieste

Couché ou assis ? Quelques minutes ou plusieurs heures ? Mal faite, la sieste peut être contre-productive. Un sophrologue révèle ses astuces pour en tirer un maximum de bienfaits.

Selon le Trésor de la langue française (TLF), la sieste est un «temps de repos, avec ou sans sommeil, qui se prend après le repas de midi». Le sophrologue Antoine de Thélin confirme que le meilleur moment pour la faire est bien après le déjeuner. «Cela va favoriser la digestion», explique-t-il. «Évidemment on peut la faire à tout moment de la journée. Dès qu’on baille, notre corps nous envoie le signal qu’un cycle de sommeil va démarrer». Mais réussir sa sieste n’est pas nécessairement chose aisée. Nos conseils pour devenir maître en la matière:

– Plus courte, plus efficace

Il est préférable que la sieste soit courte. «On appelle ça la ‘sieste flash’. Elle dure généralement de dix à vingt minutes. C’est du sommeil léger et ça peut durer deux ou trois minutes seulement et être bénéfique», recommande Antoine de Thélin. Au-delà, on court le risque de se réveiller groggy. «Si on casse le cycle alors qu’il est plus avancé, on se lève totalement désorienté. Notre cerveau est entré dans une phase de sommeil profond, une inertie. Il se met à trier et mémoriser les informations comme en pleine nuit, à secréter des hormones. Et au final on ne se repose pas vraiment».

– Le calme en priorité

Il est aussi important de déterminer le lieu dans lequel on l’effectue. «On optera de préférence pour un lieu calme. Les bruits de la nature sont familiers pour nous, ils ne sonnent pas comme une alerte et peuvent aider à nous détendre», assure Antoine de Thélin. Mais il est tout à fait possible de faire sa pause dodo au boulot. «S’il y a trop de bruit, on peut mettre des écouteurs avec un peu de musique calme. L’important est d’arriver à combiner relâchement du corps et de l’esprit».

– Allongé mais sans oreiller

Pour la position à adopter, l’idéal est d’être allongé, mais sans coussin. «L’oreiller fait relever notre tête et notre cou et ça fait légèrement forcer le corps. On peut s’installer sur un tapis, par terre ou sur un lit. L’objectif est d’avoir une vraie détente horizontale. Mais on peut aussi faire une bonne sieste sur un fauteuil ou une chaise qui peut basculer», détaille Antoine de Thélin. La position des mains joue aussi son rôle. «Idéalement, il faut que les paumes soient dirigées vers le haut. Cela aide le corps à lâcher prise».

– Profiter de ses bienfaits

Au travail ou en vacances, les bienfaits d’une bonne sieste sont multiples. «L’équivalent de trois heures de sommeil environ», estime Antoine de Thélin. «Elle permet d’améliorer nos performances mentales et physiologiques et les défenses immunitaires. En Asie, dormir fait partie de la culture. Les gens, au travail, emportent leur oreiller et font parfois cinq minutes de pause pour repartir de plus belle. En France, les dormeurs sont considérés comme des flemmards», déplore-t-il. «Mais ça va venir, ça va rentrer dans les mœurs».

Trois techniques pour s’endormir facilement

Pour s’endormir, le sophrologue Antoine de Thélin nous révèle quelques techniques.

Sentir la lourdeur. «D’abord, il faut se concentrer sur la lourdeur de son corps. On s’installe confortablement, et le but est de se dire que sa tête est lourde, puis les autres parties du corps jusqu’aux pieds. On insiste sur l’expiration, pour s’enfoncer dans le support dans lequel on est installé».

Visualiser un élément. «La seconde technique consiste à s’imaginer et visualiser un élément: de l’eau, de la lumière voire une couleur. Tout se joue sur la respiration. Quand on inspire, on mobilise l’élément, on le retient. Quand on expire, on le diffuse à travers notre corps».

Relâchement total. «On doit prendre conscience du contact de notre corps avec le support sur lequel il est installé: le lit ou le fauteuil par exemple. En inspirant, on contracte, à commencer par notre visage, comme pour faire une grimace. En expirant, on relâche tout de la tête au pied, notre tête fait le vide».

Faire une sieste entretient la mémoire ; Trente minutes de sieste pour effacer une mauvaise nuit

 

Articles similaires

Communiqué nouvelle lune Joumada al-awwal 1445

ActuBurkina

Kalifara Seré, à propos des consultations électorales, « Les élections ne sont pas la solution absolue pour gagner la guerre »

ActuBurkina

Justice : Les dossiers Dabo Boukary et Guiro Ousmane programmés en septembre prochain

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR