ActuBurkina
A la une Société

ROCH KABORE A PROPOS DES INONDATIONS A OUAGADOUGOU : « il faut impérativement passer aux actes»

La zone inondable de la Patte d’oie (Sud de Ouagadougou), le site des sinistrés à Polesgo (Nord) et le pont de franchissement de Rimkiéta (Ouest) ont reçu la visite,  ce 15 août, du président du Faso, Roch Kaboré, accompagné du maire de Ouagadougou, Armand Béouindé.

Rencontrer les personnes affectées  par les inondations afin de leur exprimer  la solidarité, la compassion et  apporter tout l’appui du gouvernement et du peuple burkinabè. C’est tout le sens de la visite du chef de l’Etat, ce 15 août, à des sinistrés et certains sites inondables de la capitale burkinabè. Pour le président du Faso, en tant que premier responsable du pays, il était normal qu’il  sorte sur le terrain  pour se rendre compte  des difficultés qui existent.

A son avis, il  faut impérativement passer aux actes, en vue de trouver des solutions aux inondations à Ouagadougou.  Il a précisé qu’après avoir fait une revue des infrastructures à revoir, le gouvernement et ses partenaires vont  incessamment passer aux actes en se penchant sérieusement  sur  la question de l’assainissement à Ouagadougou.  A ce titre, a-t-il poursuivi, l’Etat va mettre tous ces projets sur la table et rechercher les financements nécessaires. « Nous sommes arrivés, nous avons voulu un changement et nous allons l’opérer à partir de maintenant », a-t-il dit.

A  Rimkièta où la population s’est mobilisée, le chef de l’Etat a promis que d’ici septembre 2016, les travaux d’aménagement des ponts débuteront.

 Evoquant le cas des personnes qui reviennent s’installer dans les zones inondables après avoir reçu des terrains en zones  non inondables, le président Kaboré, tout en prônant la sensibilisation,  a indiqué  que  la rigueur et la fermeté seront  désormais de mise sur ces genres de cas. Pour ce faire, il a invité  entre autres la presse, les mairies, à continuer la sensibilisation.

Les chiffres officiels, à ce jour, font état de  47 000 personnes sinistrées,  reparties dans six régions (Nord, Centre Nord, Centre Est, Centre Ouest, Centre et Sahel) touchées par les inondations qui ont malheureusement fait 15 morts sur toute l’étendue du territoire dont 5 dans la seule ville de Ouagadougou.

AL CAPPUCCINO

Articles similaires

ATTAQUE DE LA SOUTE A MUNITIONS DE YIMDI : 17 ans de prison ferme pour Ali Sanou et Stanislas Poda

ActuBurkina

Mali: les jihadistes de l’EIGS ont pris le contrôle de la ville de Talataye

ActuBurkina

Doundosy, artiste-musicien « Après 20 ans, ce n’était pas facile de revenir sur scène et continuer avec toujours les mêmes ambitions »

ActuBurkina

1 commentaire

ZAONGO Moussa 16 août 2016 at 12 h 24 min

Très sincèrement il y a des propos qui indignent plus d’un, pour peu qu’on suive l’actualité politique du Burkina. Monsieur Simon COMPAORE est toujours aux affaires. Les histoires de ponts et autres routes impraticables, les gens dans les zones inondables, quand il était le tout puissant maire il aurait pu. Alors, excellence Monsieur le Président, ne cherchez pas des poux ailleurs, rasé la tête du votre auguste Ministre d’état Simon COMPAORE.

Répondre

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR