ActuBurkina
A la une Politique

REFERENDUM EN COTE D’IVOIRE : plusieurs incidents enregistrés

Ce 30 octobre, 6,3 millions d’Ivoiriens étaient  appelés aux urnes pour le référendum sur la nouvelle Constitution. Mais il  a été émaillé par des incidents dans des bureaux de vote à travers le pays.

 

Plusieurs incidents ont été enregistrés lors du référendum sur la nouvelle Constitution, ce 30 octobre. En effet, des groupes de jeunes ont perturbé le processus de vote, saccagé ou emporté du matériel électoral dans  diverses localités du pays, notamment  à Gagnoa (270 km à l’ouest d’Abidjan et fief électoral de l’ancien président Laurent Gbagbo), à Divo (70 km de Gagnoa, à Daloa (380 km nord-ouest d’Abidjan), à Dabou (50 km d’Abidjan), à Yopougon et Marcory, deux quartiers populaires d’Abidjan. A Yopougon, grand quartier populaire de l’Ouest d’Abidjan, réputé pro-opposition, une cinquantaine de jeunes ont bloqué une rue avant que trois d’entre vandalisent les 9 bureaux de l’école Sicogi II Marché. A Marcory, des individus ont fait brûler des pneus dans une salle de classe espérant empêcher le vote.

Outre ces incidents, bien des bureaux de vote ont ouvert en retard en raison de l’absence de membres de commissions électorales ou de matériel. Il faut noter que  le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, a parlé d’incidents dans une « centaine de bureaux de vote (20.000 au total) » avant de  rassurer que les choses se sont bien déroulées dans l’ensemble. Les résultats devraient en principe être annoncés avant jeudi.

 

AL CAPPUCCINO

Articles similaires

COOPÉRATION : l’Union européenne offre  une enveloppe de 60 millions d’euros au Burkina

ActuBurkina

UNESCO : Les Etats-Unis et Israël se retirent

ActuBurkina

PROJETS DE 3e MANDAT: « si ça passe en Guinée, la Côte d’Ivoire va essayer, …» (Tiken Jah)

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR