ActuBurkina
A la une Société

Réduction des risques et catastrophes : les acteurs élaborent la stratégie nationale

Le gouvernement du Burkina Faso, à travers le ministère en charge de l’Action humanitaire, a entrepris, avec l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’élaboration d’une Stratégie nationale de réduction des risques de catastrophes et son plan d’actions, ce mardi 16 avril 2024 dans la région des Hauts-Bassins.

Regroupant quarante-un (41) représentant(e)s de différentes structures, cet atelier permettra d’appréhender l’ensemble des actions prioritaires dans le secteur de la RRC à mettre en œuvre dans les cinq (05) prochaines années.

L’objectif général de cet atelier est de recueillir les contributions des acteurs du niveau régional au processus d’élaboration de la stratégie.

En rappel, le Burkina Faso est régulièrement exposé à plusieurs catastrophes d’origine naturelle et anthropique dont les plus récurrentes sont les sécheresses, les vents violents, les inondations, l’insécurité alimentaire, les incendies, les conflits intercommunautaires, les épidémies et les épizooties.

A titre d’exemple, selon l’annuaire statistique de l’Action sociale de 2020, les inondations et les vents violents ont touché en 2020, 129 961 personnes dont 65 060 femmes. Par ailleurs, selon le SP/CONASUR en 2022, ces catastrophes ont affecté 17 470 personnes dont 17 décès.

DR Hauts-Bassins/DCRP MSAHRNGF

Articles similaires

Fermeture des frontières entre le Burkina et le Mali: Le gouvernement dément formellement

ActuBurkina

PLUME D’OR 2020 : le Colonel William A. N. Combary remporte le trophée

ActuBurkina

Mali : les activités des partis politiques sont suspendues

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR