ActuBurkina
A la une Politique

Réconciliation nationale : L’UNDD réaffirme son appel

L’Union Nationale pour la Démocratie et le Développement (UNDD) a rencontré les hommes de médias ce samedi 23 juillet 2022, à Ouagadougou. Lors de ce rendez-vous avec la presse, le parti a fait la restitution de son 4ème congrès ordinaire, tenu en 2017. L’UNDD a réaffirmé son soutien au MPSR et a invité les Burkinabè à la réconciliation.

À cette rencontre avec les médias, ce sont les jeunes qui ont été mis au devant de la scène. Et le 1er Vice-président de l’UNDD, Hamadou Dabo d’expliquer que ce sera désormais ainsi parce qu’il est temps que la jeunesse prenne son destin en main.

Selon Rosalie Tarnagda, membre du parti qui a lu la déclaration liminaire, l’UNDD est l’un des grands défenseurs de la réconciliation nationale au Burkina. « nulle personne ni structure n’a défendue avec autant de constance et d’appréhension multidimensionnelle la réconciliation nationale que l’UNDD », a-t-elle fait savoir  avant d’inviter le peuple burkinabè à se donne la main pour aller à la réconciliation.

Aux hommes politiques, Rosalie Tarnagda invite à faire table rase sur les politiques festives afin de créer une union sacrée qui sera l’adjuvent de la réconciliation nationale.

Sur la situation sécuritaire, la jeune militante a fait observer que la gangrène s’est assez développée sous le pouvoir du MPP et qu’il faudrait du temps pour venir à bout de cette maladie. « Une maladie de 6 ans ne peut pas être guérie en une journée ni par coup de bâton magique », a laissé entendre Rosalie Tarnagda.

L’UNDD s’est dit attaché au retour des exilés politiques et à la libération des militaires prisonniers pour qu’ils participent à l’effort de guerre. Pour l’UNDD, le Burkina Faso a besoin de la contribution des tous ses fils et filles. « Nous sommes à une période où nous devons mettre de côté nos divergences pour la paix dans le pays. Il faut que le pays soit réconcilié », a conclu Rosalie Tarnagda.

Actuburkina.net

Articles similaires

Reconquête du territoire national: « La situation sécuritaire s’est globalement améliorée malgré des pressions sur les populations dans certaines localités », selon l’armée

ActuBurkina

TCHAD : l’ancien président Hissène Habré, mort du Covid-19

ActuBurkina

CONSOMMATION D’ALCOOL EN AFRIQUE : le Burkina classé 16e

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR