ActuBurkina
A la une Société

RD CONGO : une employée de Human Rights Watch sommée de quitter le pays

Une  chercheuse du nom de  Ida Sawyer, employée par l’ONG Human Rights Watch, n’a pas obtenu le renouvellement de son visa. Elle a 48 heures pour quitter le pays.

Selon la presse congolaise, Ida Sawyer a vu son visa se faire annuler alors qu’il était valable jusqu’en 2019. Sans donner la raison de cette décision, le porte-parole du gouvernement,  Lambert Mende, a lancé dans une déclaration : «La DGM (Direction générale des migrations) n’a pas souhaité renouveler le visa » de Ida Sawyer, « c’est tout ».

Au cours d’une interview, le président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice,  Georges Kampiamba, a indiqué  qu’il s’agit d’une « expulsion non fondée » avant d’ajouter que le « gouvernement a voulu seulement sanctionner l’engagement de Ida Sawyer contre plusieurs cas de violation des droits de l’homme dans ce pays ».

A son avis, « cette expulsion est un message envoyé à tous les  défenseurs des droits de l’homme de la RDC qui réclament  la libération de 7 membres des droits détenus et aussi punis arbitrairement pour leur travail ». Il faut signaler que Ida Sawyer est basée en RDC depuis janvier 2008, à Goma, puis depuis  2011 à Kinshasa.

CD

Articles similaires

Jean Luc Konan, fondateur de Cofina : “Toutes les 24 heures, 33 000 jeunes arrivent sur le marché de l’emploi en Afrique”

ActuBurkina

Passation de charges à la Primature : « Ma mission est celle qui est dictée par le peuple »,  dixit Dr Lassina Zerbo, nouveau Premier ministre burkinabè

ActuBurkina

ATTAQUES TERRORISTES CONTRE DES COMMUNAUTES RELIGIEUSES: le président du Faso exhorte les Burkinabè à « rester unis et solidaires »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR