ActuBurkina
A la une Société

Promotion des valeurs endogènes : l’Association Racines apporte son soutien au ministre Bassolma Bazié

L’Association Racines milite pour l’intégration des valeurs endogènes dans la gouvernance moderne. En d’autres termes, elle vise à mettre la tradition au cœur des pratiques au quotidien.  De l’avis du Pr Albert Ouédraogo, membre de ladite association, les discours du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, s’inscrivent dans la même vision que la structure associative Racines, d’où l’audience de ce jour.

En effet, dans l’après-midi de ce mardi 29 août 2023, le ministre d’Etat Bazié a reçu une délégation de l’association Racines conduite par le Pr Albert Ouédraogo, à son cabinet, à Ouagadougou.  Pour le Pr Ouédraogo, l’association est venue marquer sa solidarité avec le ministre d’Etat Bazié.

« Nous sommes venus lui dire que nous apprécions ce qu’il fait, ce qu’il dit, ce qu’il est, et que nous sommes disposés à l’accompagner afin que le Burkina Faso sorte de l’ornière », a-t-il déclaré.

Pr Ouédraogo a aussi appelé le peuple burkinabè à se mobiliser davantage pour venir à bout du terrorisme.

Pour lui, le pays des Hommes intègres s’est engagé sur la voie d’un combat de fond et pour cela, il a besoin de ses fils et filles pour ne pas retomber dans les erreurs du passé.

Les hôtes du jour sont convaincus que les valeurs traditionnelles peuvent servir d’arme de combat pour éradiquer le terrorisme.

« Les Vietnamiens n’ont pas eu besoin de la modernité pour vaincre les Français et les Américains. Le Burkina Faso n’a jamais été conquis par un autre conquérant africain parce que les gens étaient solidaires et savaient que rien ne vaut leur territoire. Face à la situation que nous traversons, nous avons encore la possibilité de réveiller cela. Nous avons parler du retour des initiations, qui permettaient de constituer dans le temps des bras valides pour défendre le territoire. Aujourd’hui, ce sont des pratiques qu’on doit remettre au goût du jour parce que la nation est en danger », a renchéri le Pr Albert Ouédraogo.

Il a invité de ce fait les Burkinabè à revenir aux sources pour une indépendance véritable.

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, s’est réjoui de cette visite.

M.Bazié n’a pas manqué de féliciter les membres de cette association qui oeuvrent pour la promotion des valeurs traditionnelles.

Au sortir de l’audience, la délégation de l’#Association_Racines a salué l’accueil du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, et l’ambiance qui a prévalu au cours des échanges. Une ambiance jugée cordiale, fraternelle.

Créée en 2015, l’Association Racines s’est donnée pour objectif de promouvoir les valeurs traditionnelles et culturelles en ce qu’elles ont de positif.

Elle regroupe des membres issus de toutes les régions du Burkina Faso.

DCRP/MFPTPS

Articles similaires

Burkina :  le tabagisme fait perdre près de 57 milliards de F CFA chaque année

ActuBurkina

Association « La Graine » : Odile Diabré au chevet des déplacés et des sinistrés de Kourwéogo

ActuBurkina

CODE ELECTORAL : les 37 députés plaignants déboutés par le Conseil constitutionnel

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR