ActuBurkina
A la une Economie

PROJET DISTRIBUTION GRATUITE DE 1 500 000 LAMPES LED : 500 000 ménages concernés

Le ministère de l’Energie, dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de l’efficacité énergétique et de promotion des économies d’énergie, a inscrit la distribution gratuite de 1 500 000 Lampes à Diode électroluminescence (LED) au profit des ménages raccordés au réseau SONABEL. Cette opération  va toucher 500 000 ménages répandus sur le territoire national. L’information a été donnée par le  secrétaire général du ministère de l’Energie, Dr Serge Igo, au cours d’une conférence de presse tenue ce 15 septembre 2017.

Réduire considérablement les charges de pointe du soir  fortement influencées par l’éclairage des ménages, alléger la facture d’électricité et augmenter la disponibilité en électricité. Ce sont entre autres raisons qui ont milité en faveur de l’adoption des lampes à LED au profit de celles fluorescentes, ordinaires, jugées trop énergivores. A ce titre, le ministère de l’Energie a décidé de la mise en œuvre du projet 1 500 000 lampes à LED dont l’opération de distribution et d’installation gratuite sera lancée dans les prochains mois. Cette opération va concerner 500 000 ménages abonnés au réseau de la SONABEL et dans une partie des bâtiments de l’administration publique, ce, sur le territoire national.   A en croire le SG du ministère de l’Energie, Dr Serge Igo, la première phase de l’opération  va concerner près de 395 000 ménages pour cette année 2017 et la 2e phase en 2018.

A la question de savoir quels sont les critères de choix des ménages, le directeur général de l’efficacité énergétique,  Dr Ousmane Coulibaly,  a indiqué  qu’il « n’y a pas de critères en tant que tel ; tous les abonnés  de la SONABEL sur le territoire national sont concernés ». Toutefois, l’opération d’installation va commencer par les ménages ayant 3A, puis 5A et ainsi de suite.

« Le choix porté sur cette opération s’explique par la nécessité de passer à un éclairage plus efficace en vue de réduire les charges de pointe du soir fortement influencer par l’éclairage des ménages, de limiter les délestages en redéployant l’énergie économisée vers d’autres ménages », a savoir le SG .

Selon lui, les lampes LED garantissent jusqu’à 50% d’économie d’énergie par rapport à celles fluorescentes ordinaires qui représentent 93% du marché, elles ont une durée d’utilisation minimale de 30 000 heures contre 8 000 heures pour les lampes fluorescentes. Par ailleurs, les lampes LED, a-t-il dit, consomment deux fois moins de puissance et durent jusqu’à 5 fois plus longtemps, dégagent moins de chaleur et réduisent les émissions de gaz à effet de serre.

En tout état de cause, le SG a  précisé que le projet, premier du genre dans notre pays, permettra de réduire la puissance demandée de 20MW avec un investissement différé pour le renforcement de la capacité de production de la SONABEL de l’ordre de 19,9 milliards de FCFA.

Pour terminer, M. Igo a affirmé que le rapport sur l’opérationnalisation de la distribution et de l’installation des 1 500 000 lampes LED sera soumis en Conseil des ministres très prochainement et les contrats pour la fourniture des lampes seront approuvés dans les jours suivants.

Colette DRABO

Articles similaires

CEDEAO : Le président nigérian Bola Tinubu nommé à la tête

ActuBurkina

Hydrocarbures au Burkina : La SONABHY invite des transporteurs à une reprise des déchargements à Bingo

ActuBurkina

BURKINA : 389 patrouilles menées par l’armée du 9 au 15 novembre

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR