ActuBurkina
A la une Politique

PRESIDENTIELLE GABONAISE : vers une candidature unique de l’opposition ?

Quelque 72 heures après le lancement de la campagne présidentielle, le 13 août dernier, deux principaux candidats de l’opposition ont décidé, ce 16 août, de se retirer de la course pour se rallier derrière Jean Ping, candidat en lice.

C’est désormais un nouvel épisode  qui a été amorcé  avec l’annonce du retrait de deux des principaux candidats d’opposition en faveur d’un troisième poids lourd, Jean Ping. L’objectif  de ce ralliement: défier le président sortant Ali Bongo. À quelques jours de la présidentielle prévue le 27 août prochain, cette annonce rebat les cartes d’une opposition qui jusque-là,  allait en rangs dispersés. En effet, au terme d’une dernière nuit de négociation, M. Ping, 73 ans, ex-président de la commission de l’Union africaine, a obtenu le soutien de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, et de l’ex-Premier ministre Casimir Oyé Mba. Un ralliement solide et certain qui propulse  ainsi M. Ping au rang de  « candidat unique de l’opposition ».

Du côté  du gouvernement gabonais, ce ralliement  est perçu comme un «  marchandage d’épiciers qui n’a pour objet que la répartition des privilèges et fonctions ». Cette alliance fait-elle peur au président sortant et à son entourage ?  Fera-t-elle mouche ? La date du 27 août nous situera davantage.

CD

Articles similaires

FEU NORBERT ZONGO : une avenue de la capitale porte désormais son nom

ActuBurkina

Criminalité urbaine : un groupe de présumés délinquants dans les filets de la Police Nationale

ActuBurkina

ATTAQUES TERRORISTES AU BURKINA : l’UPC demande le limogeage du ministre Jean-Claude Bouda

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR