ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Présidentielle gabonaise : l’opposition désigne un candidat commun

Les principaux partis d’opposition du Gabon se sont mis d’accord pour présenter Albert Ondo Ossa comme candidat commun à l’élection présidentielle de la semaine prochaine face au président sortant Ali Bongo Ondimba.

Lancée en janvier, Alternance 2023 regroupait six candidats d’opposition et organisait régulièrement des tractations dans l’objectif de faire émerger une candidature commune, pour éviter que les voix ne se dispersent.

« Vous avez devant vous le candidat consensuel », a déclaré Albert Ondo Ossa, 69 ans, devant les quelques militants réunis au siège du parti Réagir, où d’intenses négociations avaient lieu depuis la veille.

Le 26 août, par un bulletin unique, les électeurs voteront une seule fois pour deux scrutins : ils voteront obligatoirement en faveur d’un candidat à l’élection présidentielle et d’un candidat à l’élection législative issus du même parti.

Ali Bongo Ondimba, 64 ans, a été élu pour la première fois en 2009 à la mort de son père, Omar Bongo Ondimba, puis réélu de justesse en 2016. S’il était élu pour un troisième mandat, il pourrait passer dix-neuf ans à la tête de cet Etat pétrolier d’Afrique centrale.

AFP

Articles similaires

INSECURITE: Le M/PRSCA exige « le démantèlement des camps de réfugiés »

ActuBurkina

PRÉSIDENTIELLE 2020 :  Guillaume Soro a déposé son dossier complet de candidature

ActuBurkina

PROCLAMATION DES RESULTATS AU LYCEE ZINDA KABORE: quand les rires s’entremêlent aux pleurs

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR