ActuBurkina
A la une Politique

Présidentielle en Centrafrique : 29 candidats retenus, Bozizé recalé

Des barricades ont été érigées et des tirs entendus mardi après-midi à Bangui après l’annonce des candidatures retenues pour participer à la présidentielle prévue le 27 décembre, et le rejet de celle de l’ex-président François Bozizé.
« Barricades et tirs » ont été signalés dans au moins huit quartiers de Bangui, selon l’ambassade de France. Dans un message de sécurité envoyé par SMS, elle recommande à ses ressortissants d’éviter ces secteurs et de limiter les déplacements au strict nécessaire.
Ces évènements interviennent alors que la Cour constitutionnelle centrafricaine a annoncé mardi matin le rejet de la candidature à la prochaine élection présidentielle de François Bozizé, ancien président renversé en mars 2013 et sous le coup de sanctions internationales. La candidature de Patrice-Edouard Ngaïssona a également été rejetée. Il était le coordinateur général des milices – majoritairement chrétiennes et animistes – anti-balaka accusées d’avoir commis d’innombrables exactions sur la population depuis deux ans.
Cependant le calme régnait mardi soir dans le centre-ville et la situation était surtout tendue dans les quartiers périphériques de la capitale comme Combattants (non loin de l’aéroport) et Gobongo, proches des fiefs des anti-balaka. Tout l’après-midi, un hélicoptère a survolé la ville et en fin de journée, les Banguissois se dépêchaient de rentrer chez eux avant la tombée de la nuit, a constaté une journaliste de l’AFP…

Source : jeuneAfrique.com

Articles similaires

PRIX MARC-VIVIEN FOE: l’Ivoirien Jean Michael Seri remporte l’édition 2017

ActuBurkina

Programme d’urgence pour le Sahel: L’UE octroie 50 millions d’Euros au Burkina Faso

ActuBurkina

NOUNA: un enseignant incarcéré après avoir été identifié comme étant le rédacteur d’une lettre de menace terroriste

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR