ActuBurkina
A la une Politique

PRESIDENTIELLE 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo a déposé ses  dossiers

 Le mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso avec à sa tête, son candidat, Kadre Désiré Ouédraogo, s’est rendu au siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ce jeudi 1er octobre 2020, où il est allé sacrifier au rituel imposé à tous les candidats désireux de briguer la magistrature suprême. Il a obtenu le feu vert de la structure organisatrice des élections pour la suite du processus électorale.

Kadré Désiré Ouédraogo est bel et bien candidat au scrutin présidentiel de novembre prochain. Celui que le mouvement agir ensemble a désigné pour être son candidat, a franchi une étape dans le processus électoral en cours avec le dépôt de ses dossiers de candidature qui ont été validés par la CENI. Il s’y est rendu dans l’après-midi de ce 1er octobre  accompagné de ses militants et sympathisants. Une étape qui est pleine de sens, selon Kadré Désiré Ouédraogo. « Cette candidature déposée est pour moi-même et tout ce qui m’accompagne une offre de contribution patriotique pour la paix, la sécurité et la prospérité dans notre pays », a signifié le candidat de Agir ensemble.

Derrière cette candidature se trouve un espoir que nourrit Kadré Désiré Ouédraogo et « cet espoir est que la vision que je porte soit partagée par l’immense majorité du peuple burkinabè qui aspire à un changement profond de notre gouvernance ». Pour lui, l’heure n’est pas encore à la campagne. « Le moment venu, nous aurons l’occasion de développer notre vision qui a pour objectif de bâtir un pays, de partager un pays de justice, un pays de liberté et un pays de solidarité »,  a-t-il ajouté

En ce qui concerne la caution et les parrainages, KDO estime que son dossier est complet. Sur les 50 parrainages exigés, il dit avoir déposé 99 parrainages. Ce qui rassure ses militants et sympathisants mobilisés à bloc derrière leur candidat. C’est dans une ambiance bon enfant que le candidat au fauteuil présidentiel est reparti sous les acclamations et la musique des fanfares d’une foule acquise à sa cause.

 Désiré ILBOUDO

      (Stagiaire)

Articles similaires

THOMAS SANKARA SERA EXHUME LE 25 MAI PROCHAIN

ActuBurkina

Attaque d’Inata : « Nous devons rester soudés et déterminés face aux forces du mal », le président Kaboré

ActuBurkina

FORUM MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME: le Maroc réelu à la co-présidence

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR