ActuBurkina
A la une Insolite

OUAGADOUGOU: Le concert de Elie Kamano s’est terminé à la gendarmerie

Selon le journal « Notre temps » l’artiste reggaeman guinéen Elie Kamano qui s’est produit le 13 février dernier à la Maison du peuple et les organisateurs du spectacle se sont d’abord boxés avant de se déporter à la gendarmerie de Boulmiougou. La cause serait selon le journal le non paiement du cachet de l’artiste engagé guinéen qui devait se produire en plus à Bobo Dioulasso. A en croire toujours le journal « Notre temps » après plus de trois heures de temps de discussion entre les forces de l’ordre et les belligérants, un consensus aurait été trouvée. Toute chose qui a emmené Elie Kamano à retirer sa plainte. Affaire à suivre.

Yannick sankara

Articles similaires

REACTION DE IVANA TRUMP APRES LA DEFAITE DE DONALD TRUMP : « C’est un mauvais perdant »

ActuBurkina

Retrait des États de  l’AES de la CEDEAO : le MAECR-BE échange avec le  corps diplomatique accrédité au Burkina Faso

ActuBurkina

GRATUITE DE LA PLANIFICATION FAMILIALE AU BURKINA : la contribution de l’ABBEF à la loupe de sa 27e AG

ActuBurkina

1 commentaire

lamaka joel sangchaud 18 mai 2015 at 22 h 13 min

LA PAIX=?????

Répondre

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR