ActuBurkina
A la une Société

OCTROI DE MICRO-CREDITS AUX PERSONNES HANDICAPEES : la CNAPH en colère contre Marie Laurence Ilboudo

La Coalition nationale des associations des personnes handicapées(CNAPH) a organisé une conférence de presse le 12 septembre 2018 à Ouagadougou. L’objectif de ce point de presse était d’attirer l’attention de leur ministère de tutelle sur le tirage au sort des dossiers de demande de micro crédit.

La CNAPH n’approuve pas la manière dont le tirage au sort a été effectué dans le cadre des dossiers de demande de micro-crédits de 200 000FCFA au profit des personnes vivant avec un handicap.  Elle a exprimé son mécontentement au cours d’une conférence de presse le 12 septembre dernier. Selon les dires du président de la coalition, Hassami Tapsoba, le tirage qui devrait se faire en public et dans la transparence, ne l’a pas été parce que les Organisations de personnes handicapées (OPH) n’ont pas été avisées  si fait qu’aucun membre de l’OPH n’a siégé dans le comité de présélection des dossiers des appels à projet. Pour  la CNAPH, cela est une injustice à leur égard.

Selon  le chargé de presse, Edouard Koro, en plus d’avoir subi cette injustice,  la ministre de la Femme,  de la solidarité nationale et de la famille,  Hélène Marie-Laurence Ilboudo/Marshal, a proféré des menaces d’annulation du programme si la coalition venait à tenir sa conférence de presse « Elle a exigé que nous ne nous immiscions   pas dans les attributions de son département qui est aussi notre ministère de tutelle. Elle s’est également arrogée de droit de choisir qui elle veut pour représenter les personnes handicapées. Cette manière de voir les choses nous amène donc à rejeter purement et simplement cette liste des bénéficiaires que ce fameux comité a dressée», a-t-il annoncé. A la question de savoir si la coalition ne craint pas des menaces de la ministre, le secrétaire de la coalition a affirmé que les leaders de cette coalition assument leur acte et ont rappelé au ministre que « plus rien ne sera comme avant ».  Lors de cette conférence de presse,  la CNAPH a exigé un bilan du forum national des personnes handicapées afin de relever les acquis et les insuffisances pour mieux se projeter dans l’avenir.

Soulignons que la CNAPH regroupe en son sein 80 associations membres des personnes vivant avec un handicap sur toute l’étendue du territoire national.

Olivia NANA

(Stagiaire)

Articles similaires

LUTTE CONTRE LA FRAUDE : de la cigarette de contrebande d’une valeur de 350 000 000 de F CFA incinérée à Ouagadougou

ActuBurkina

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 OCTOBRE 2020

ActuBurkina

AVANT-PROJET DE CODE ELECTORAL : le TOCSIN au président du Faso

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR