ActuBurkina
A la une Société

NOUVELLE MARCHE ANTI-KABILA : Au moins deux morts et plusieurs blessés

Au moins deux personnes ont été tuées par balle dimanche et d’autres blessées par la police lors des marches des catholiques contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila.

« Depuis 7 heures, nous avons reçu trois blessés liés à la marche des catholiques dont deux blessés graves par armes à feu. Le troisième qui a reçu une balle à la poitrine est décédé », a déclaré à l’AFP le docteur François Kajingulu, médecin directeur de l’hôpital St Joseph de Limete, dans le centre de Kinshasa.

Un agent « a tiré sur mon frère à bout portant dans l’enceinte de la paroisse Saint Benoît (centre). J’étais près de mon frère », a déclaré à l’AFP le frère du défunt entre deux sanglots.

La Cenco a indiqué que deux personnes avaient été tuées dimanche. L’une à Kinshasa et l’autre à Mbandaka…

Les deux précédentes marches à l’appel de ce “comité laïc de coordination” avaient été réprimées à balles réelles, les 31 décembre et 21 janvier. Bilan: une quinzaine de morts d’après l‘Église et les Nations unies, deux selon les autorités…

Les forces de sécurité se sont fixé cette fois-ci “l’objectif zéro mort”, selon le chef de la police de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo.

Pourtant, dans  plusieurs localités, les forces de l’ordre ont  fait usage de gaz lacrymogènes et  tiré à balles réelles sur les marcheurs. Dans l’ensemble du pays, 22 personnes ont été blessées dont 13 policiers, tandis que 8 personnes ont été interpellées, selon un bilan provisoire donné à la télévision publique.

Ce dimanche, « le consigne zéro mort a été respecté avec professionnalisme par les forces de l’ordre déployées sur le terrain », s’est félicité le porte-parole de la police, le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu.

La journée de dimanche a été précédée de tensions samedi, quand des jeunes se réclamant du parti présidentiel PPRD ont envahi l’enceinte de la cathédrale Notre-Dame de Kinshasa, reprochant aux paroisses catholiques d‘être devenues des cénacles politiques…

AFP

Articles similaires

Ligue 1 burkinabè: l’ASECK impériale, l’EFO et l’AS DOUANES ne rassurent pas

ActuBurkina

BURKINA : au moins 28 terroristes neutralisés au Nord

ActuBurkina

BURKINA 24 KIDS’S DAY : Pour une utilisation responsable des outils du numériques par les enfants

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR