ActuBurkina
A la une Politique

NIGERIA : le président du Sénat encourt une peine de 14 ans

Le procès du président du Sénat nigérian, Bukola Saraki, s’est ouvert hier lundi devant la haute cour d’Abuja. Le numéro 3 nigérian qui est sous le coup de 13 chefs d’accusation, pourrait écoper d’une peine de 14 ans.

Le président du Sénat du Nigeria, Bukola Saraki, est sous le coup de treize chefs d’accusation, allant de la possession illégale d’actifs à la fausse déclaration de patrimoine. Le numéro 3 nigérian est accusé de conspiration criminelle et de falsification du règlement du Sénat, tout comme son adjoint, Ike Ekweremadu, présent à ses côtés sur le banc des accusés.

Selon l’acte d’accusation, ils « ont falsifié le règlement » du Sénat utilisé pour le scrutin de juin 2015, au cours duquel MM. Saraki et Ekweremadu ont été élus. Ce qu’ils ont tous les deux nié en bloc .
Les deux accusés encourent une peine maximale de 14 ans de prison. Pour l’heure, le juge a ordonné leur liberté conditionnelle et reporté le procès au 11 juillet.
M. Saraki, personnalité la plus importante du Nigeria après le président Muhammadu Buhari et le vice-président Yemi Osinbajo, est également accusé d’avoir dissimulé des biens acquis avec des fonds publics détournés quand il était gouverneur de l’Etat de Kwara (ouest) entre 2003 et 2011.

Source : koaci.com

Articles similaires

Education des enfants : les principes bibliques contribuent à réussir à l’école

ActuBurkina

Présidentielle en Gambie : Adama Barrow largement en tête, selon des résultats partiels

ActuBurkina

Balé/Héredougou : Quatre véhicules repêchés à cause de la montée des eaux (AIB)

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR