ActuBurkina
A l'etranger A la une Société

Nigeria : Le Pape condamne « le lâche enlèvement » des 317 lycéennes

L’enlèvement, dans la nuit du 25 au 26 février, de 317 lycéennes alors qu’elles se trouvaient dans leur internat dans le nord-ouest du Nigeria, n’a pas laissé le Saint-Père indifférent. Il a, au terme de l’Angélus de ce 28 février 2021, condamné ce rapt massif  opéré par des bandits.

«Je joins ma voix à celle des évêques du Nigeria pour condamner le lâche enlèvement de 317 filles, enlevées de leur école à Jangebe, dans le nord-ouest du pays. Prions pour ces filles, afin qu’elles puissent bientôt rentrer chez elles. Je suis proche de leurs familles et proche d’elles. Prions ensemble. Prions Notre-Dame pour qu’elle les protège», a déclaré le Pape avant d’inviter les fidèles rassemblés sur la place saint Pierre à réciter avec lui un Ave Maria.

A noter que les enlèvements de masse d’enfants et de jeunes sont devenus monnaie courante dans le pays; auparavant pratiqués par des groupes islamistes- tel celui des lycéennes de Chibok par Boko Haram en 2014- ils le sont dorénavant par des bandits, apparemment motivés par l’appât du gain, puisque d’importantes rançons sont à chaque fois demandées, même si les autorités font officiellement savoir qu’elles ne les paieront pas.

Il s’agit du troisième enlèvement depuis le mois de décembre; la semaine dernière, 42 personnes, dont 27 élèves, ont été enlevées dans l’État du Niger, dans le centre-ouest du pays, avant d’être libérées ce samedi. Début décembre, ce sont plus de 300 garçons qui avaient également été kidnappés à Kankara, dans l’État de Katsina. Ils avaient aussi été libérés après une semaine de captivité.

Avec Vaticannews

Articles similaires

NAMOUNOU A L’EST : une station-service et le marché attaqués

ActuBurkina

SOMMET DU G5 SAHEL: le président du Faso à N’Djamena

ActuBurkina

LA POSTE DU BURKINA: la signature du protocole d’accord annoncée, a été annulée

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR