ActuBurkina
A l'etranger A la une Société

Niger : une vingtaine de jeunes civils tués suite à un affrontement armé à Bakorat

Un affrontement armé a opposé hier mardi 16 novembre 2021 aux environs de 14h, des assaillants armés non identifiés à un groupe d’auto-défense des jeunes de Bakorat, dans le département de Tillia, région de Tahoua et pas très loin de la frontière malienne. Selon des sources locales, une vingtaine de jeunes membres du groupe d’auto-défense ont été tués par les assaillants qui ont également perdus plusieurs éléments dans les violents combats qui les ont opposés.

Selon nos confrères d’Air Info qui citent des sources proches du groupe d’auto-défense, les victimes ont été inhumées ce mercredi matin au campement d’Akazrar, dans la même zone. Ils ont été tués hier lorsqu’ils sont tombés dans une embuscade tendue par des assaillants armés venus à bord de six (6) voitures 4X4 et plusieurs motos. Les victimes faisaient partie d’un groupe d’auto-défense qui assurait la sécurité des campements de la zone et c’est une de leur patrouille qui a été visée par les assaillants venus vraisemblablement du Mali voisin.

Les combats ont été violents puisque les membres du groupe étaient aussi armés mais ils ont été submergés par les assaillants qui ont finalement le dessus. Ils ont également perdu des éléments dont ils ont emporté les corps.

Selon le seul rescapé de l’affrontement cité par Air Info, l’essentiel des éléments de la patrouille qui étaient à bord de deux (2) véhicules ont été tués puis dépouillés de leurs matériels notamment les téléphones, talkie-walkie et armes.

Selon la même source, une poursuite a été par la suite engagée par les Forces de défense et de sécurité (FDS) qui sont arrivés quelques heures plus tard sur les lieux mais elle n’a rien donné car « les assaillants ont eu le temps de se replier en territoire malien », a précisé la source d’Air Info.

Source: actuniger

Articles similaires

AFRIQUE DE L’OUEST : des groupes jihadistes à l’œuvre pour « sceller leur union »

ActuBurkina

ZAKSOBA, ARTISTE MUSICIEN : « De toute ma carrière, je n’ai jamais signé un contrat de 100 000 F »

ActuBurkina

OUAGA: le domicile de Safiatou Lopez encerclé par la gendarmerie

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR