ActuBurkina
A l'etranger A la une Economie

Niger: plus de 25 milliards de F CFA d’avoirs illicites recouvrés

Le président de la Commission, le Colonel Abdoul Wahid Djibo, au sortir d’une audience avec le Président du CNSP et Chef de l’État, le général Abdourahamane Tiani, a affirmé qu’à la date du 16 mars 2024, la Commission de Lutte Contre la Délinquance Économique, Financière et Fiscale (CoLDEFF), a déjà recouvré quelques 25 milliards de francs CFA d’avoirs illicites dont plus de 20 milliards effectivement encaissés et 4 milliards en cours de l’être grâce. Cela fait suite dit -il, à la saisine de milliers de titres fonciers, parcelles, villas, immeubles et autres biens saisis auprès des mis en cause. L’annonce a été faite le samedi 16 mars dernier.

Selon le dernier bilan dressé par le président de la CoLDEFF, à l’issue de sa rencontre, samedi dernier, avec le Président du CNSP, le Général Abdourahamane Tiani, on ne connait ni la nature des dossiers traités, rien sur l’identité des institutions ou des affaires incriminées et encore moins l’identité des indélicats confondus et qui ont passé à la caisse ! Juste le montant à date de la moisson récoltée par le gendarme anti-corruption de la Transition. A à la date du 16 mars 2024, c’est 25.466.211.692 FCFA, dont 20.656 962 024 FCFA effectivement encaissés et 4 809 519 668  en cours de l’être.

Détaillant la situation des activités, le président de la CoLDEFF a annoncé que l’institution a réalisé un total général de 25.466.211 692 FCFA, dont 20.656.962.024 FCFA recouvrés et 4.809.519.668 pour les encours. Pour le recouvrement de ces derniers, la CoLDEFF a saisi des biens immobiliers notamment des milliers de titres fonciers, parcelles, immeubles, villas ou jardins, a indiqué la patron de la Commission. Il a en ce sens précisé que 15 février dernier, veille de la dernière rencontre avec le Chef de l’Etat et du dernier bilan de la Commission, au 15 mars 2024, le montant des recouvrements réalisés s’est élevé à un peu plus de 8 milliards de francs CFA (8.389.983.247 FCFA). « Nous aimerions assurer nos compatriotes du fait que nous gardons toujours à l’esprit le sens de la responsabilité qui nous incombe et le souci de bien mériter la confiance placée en nous par le Président du CNSP » a déclaré  le Colonel Abdoul Wahid Djibo avant de  réaffirmer que conformément à son serment, « notre détermination sans faille à user de tous les moyens légaux pour remettre l’Etat dans tous ses droits, et à assouvir ainsi le besoin de justice exprimé par le peuple nigérien souverain ».

ActuBurkina

Articles similaires

 Centenaire des SICO : un jubilé d’eau fêté avec faste

ActuBurkina

MANUEL VALLS A OUAGA : la sécurité et la coopération bilatérale au menu de la visite

ActuBurkina

Centre-Est : Une importante quantité de cannabis saisie par la Police Nationale

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR