ActuBurkina
A la une Société

NIGER : le groupe Etat islamique revendique l’attaque de Chinégodar

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l’attaque de Chinégodar, dans l’ouest du Niger (frontière malienne) qui a fait 89 morts, la plus meurtrière depuis le regain des attaques en 2015, a rapporté l’organisme américain de surveillance des mouvements extrémistes SITE, citant le groupe ISWAP (Etat islamique en Afrique de l’Ouest).

« Les soldats du califat ont attaqué une base de l’armée nigérienne dans le village de Chinégodar jeudi (9 janvier) (…) Les combats ont duré plusieurs heures », affirme le communiqué de l’EI qui assure avoir tué « 100 éléments » de l’armée nigérienne. L’EI, qui ne précise pas ses pertes, affirme avoir « détruit de nombreux véhicules », « brulé les casernes » et avoir emporté  » en butin des véhicules, des armes et des munitions ». « Les moujahidines sont ensuite retournés à leur position », conclut le texte. Dans un deuxième communiqué diffusé un peu plus tard, l’EI a aussi revendiqué l’attaque le 25 décembre de Sanam, également dans la même région de Tillaberi, qui a coûté la vie à 14 soldats nigériens selon le bilan officiel et celui des jihadistes. Dimanche, les autorités nigériennes avaient revu à la hausse le bilan de l’attaque de Chinégodar passant de 25 soldats tués à 89 et parlé de 63 « terroristes neutralisés ». Ces attaques sont survenues après celle d’Inates, dans la même région de Tillabéri, frontalière du Mali, qui avait coûté la vie à 71 soldats et traumatisé le pays le 10 décembre. L’attaque d’Inates avait aussi été revendiquée par l’EI. Le modus operandi des trois attaques est le même avec l’utilisation de motos et véhicules transportant des combattants armés puis une fuite vers le Mali…

AFP

Articles similaires

CENTENAIRE DES ASSEMBLÉES DE DIEU DU BURKINA FASO EN 2021 : le président du Faso échange avec le comité d’organisation

ActuBurkina

Lutte contre l’insécurité urbaine : Plus de 3000 bidons d’huile de vidange contrefaite saisis par la Police Nationale à Ouagadougou. 

ActuBurkina

VIE DE LA NATION : la diaspora burkinabè demande la création d’un ministère des Burkinabè de l’étranger

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR