ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Niger : la junte militaire met en garde la Cédéao contre toute tentative d’intervention militaire

Dans un communiqué diffusé ce jeudi 3 août 2023, le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), a mis en garde la Cédéao contre  « toute agression ou tentative d’agression contre l’Etat du Niger [verra] une riposte immédiate et sans préavis des Forces de défense et de sécurité (FDS) nigériennes, sur un de ses membres, à l’exception de nos pays amis ». Une mise en garde qui intervient alors qu’une mission de médiation de l’organisation communautaire se trouve actuellement à Niamey et à moins de trois (3) jours de l’expiration de l’ultimatum donné par les Chefs d’Etat de la Cédéao à la junte militaire pour restaurer le Président Bazoum dans ses fonctions ou, à défaut, de s’exposer à l’usage de la force pour imposer le retour à l’ordre constitutionnel.

En dépit de la mise en garde de certains pays comme la Guinée, la Russie, l’Algérie et surtout le Mali et le Burkina Faso, ainsi que des voix qui s’élèvent dans le pays pour alerter sur les risques d’une telle option pour le pays et la sous-région, plusieurs Etats comme le Nigeria; la Côte d’Ivoire; le Bénin et le Sénégal ainsi que d’autres pays extérieurs à l’organisation à l’image de la France, ont confirmé leur intention de participer à une intervention militaire au Niger, sous l’égide de la Cédéao, en cas d’échec de l’option diplomatique.

ActuNiger

Articles similaires

18eanniversaire de la mort de NORBERT ZONGO : Les activistes expriment leur indignation à travers un sit-in silencieux

ActuBurkina

Nigeria : nouveau rapt d’élèves

ActuBurkina

Prévention des risques professionnels : la CNSS renforce les capacités de ses partenaires

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR