ActuBurkina
A la une Société

MORT D’UN EVEQUE AU CAMEROUN: la noyade comme cause du décès

L’enquête sur le décès de Mgr Jean-Marie Benoît Bala, évêque du diocèse de Bafia dont le corps a été retrouvé au fond du fleuve Sanaga début juin, a été rendu publique ce mardi.

Selon le procureur de la Cour d’appel du Centre,  la cause la plus probable de sa mort reste la noyade. « Après examen approfondi, ils (les médecins légistes) ont relevé l’absence de toutes traces de violence sur le corps du défunt et ont conclu à cet égard que la noyade est la cause la plus probable du décès de l’évêque « , a  indiqué  le procureur général Jean Fils Ntamack selon qui plusieurs autopsies ont été pratiquées sur la dépouille mortelle de l’évêque pour parvenir à ce constat. Pourtant, l’Église catholique a déjà expliqué à plusieurs reprises qu’elle excluait cette éventualité, et répété que Jean-Marie Benoit Bala avait été assassiné.

Toutefois, après cette première conclusion, les autorités camerounaises ont décidé de recourir à une expertise internationale via Interpol. Il faut noter que plusieurs personnes ont été auditionnées et diverses perquisitions menées, dans le cadre de l’enquête.

Pour rappel, le corps sans vie de l’évêque avait été retrouvé près du village Tsang, à 3 km de la localité de Monatele dans la région du Centre, trois jours après sa disparition. Sa voiture avait été retrouvée sur un  pont, à 80 km de Yaoundé et à l’intérieur, un bout de papier a été retrouvé sur lequel était écrit : « je suis dans l’eau « .

Rassemblés par AL CAPPUCCINO

 

Articles similaires

Transition au Burkina : Pr. Frédéric Ouattara nommé ministre de l’enseignement supérieur

ActuBurkina

LEGALISATION DE LA POLYGAMIE EN GUINEE : Alpha Condé refuse de promulguer la loi

ActuBurkina

CRISE SECURITAIRE : le CFOP souhaite  que Simon Compaoré soit entendu par la justice

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR