ActuBurkina
A la une Société

Mobilisation générale au Burkina : L’Union européenne inquiète des restrictions de l’espace civique et démocratique

Ceci est une déclaration de l’Union européenne à propos des derniers développements sur le plan sécuritaire au Burkina Faso. Elle exprime le souhait que l’accent mis sur la lutte armée ne se fasse pas au détriment des droits humains et du droit international humanitaire. Lisez plutôt!

Dans un contexte sécuritaire et humanitaire de plus en plus difficile au Burkina Faso avec une recrudescence d’attaques terroristes, l’Union européenne exprime une fois de plus sa solidarité avec le peuple burkinabè et son engagement à lutter contre le terrorisme.

L’Union européenne prend note de la publication d’un décret, le 13 avril 2023, permettant la mobilisation générale, dans des conditions restant encore à définir. Sans remettre en cause la nécessité de donner une forte impulsion à la lutte antiterroriste, l’Union européenne réitère ses messages afin que l’accent mis sur la lutte armée ne se fasse pas au détriment des droits humains et du droit international humanitaire. L’Union européenne encourage les autorités de transition à mener des enquêtes approfondies sur toutes les allégations de violations des droits humains.

L’Union européenne réitère également sa forte préoccupation au regard des restrictions de l’espace civique et démocratique.

Nabila Massrali

Spokesperson for Foreign Affairs and Security Policy

Articles similaires

CINEMA : La 27è édition du FESPACO se tiendra du 16 au 23 octobre 2021

ActuBurkina

Lutte contre le terrorisme au Burkina: Voici les propositions du parti politique RSEEP

ActuBurkina

Journée mondiale de la liberté de la presse: « le gouvernement  s’active à faire des réformes pour renforcer le canal de mise à disposition de l’information officielle », Valérie Kaboré

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR