ActuBurkina
A la une Société

MINISTERE DE L’ACTION SOCIALE : le SYNTAS proteste « contre le silence meurtrier » des autorités

Le Syndicat national des travailleurs de l’action sociale (SYNTAS) observent les 18 et 19 avril un sit-in pour  exiger la satisfaction de sa plateforme revendicative.

«Depuis plus de deux ans, nous avons  déposé un préavis de plateforme revendicative auprès des autorités  pour  exiger la satisfaction de cette plateforme. Nous avons été contraints de déposer plusieurs préavis  de grève pour nous faire entendre mais malheureusement l’autorité est restée de marbre », a expliqué Jean Baptiste Badolo, coordinateur régional Centre du SYNTAS.  Pour Juste Koumara Logobana, secrétaire général du SYNTAS, le sit-in vise à  « protester contre le silence meurtrier qui est opposé à nos revendications que nous avons posées depuis un certain temps et qui ne connaissent pas encore un examen sérieux. Nous avons initié ce sit-in pour porter davantage la voix, mobiliser les travailleurs autour de ces préoccupations que du reste l’autorité a reconnu légitimes et justes ». A en croire le syndicat,  la plateforme revendicative  s’articule autour de  8 points et en cas de non-satisfaction, les travailleurs envisageront une grève de 96h dès le 24 avril.

Au moment où se tenait le sit-in du SYNTAS, des responsables d’associations observaient un contre sit-in en vue d’interpeller le SYNTAS à  plus de patience. « Nous avons appris sur les réseaux sociaux  que les agents du ministère en charge de l’Action sociale organisaient un sit-in et nous sommes venus plaider auprès d’eux afin pour qu’ils d’accordent plus de temps à la ministre de la Femme,  de la solidarité nationale et de la famille,  Hélène Marie Laurence Ilboudo\Marschal », a affirmé Joé Elie Salou,  porte-parole du  mouvement.  Ce dernier a assuré que la ministre se penchera sur les préoccupations des travailleurs au regard  de son expérience personnelle car, a-t-il dit,  c’est grâce à son intervention que des associations  ont pu bénéficier de moyens nécessaires pour débuter leurs activités.

Mariam ZOUANGA

(Stagiaire)

Articles similaires

CLIMAT : Joe Biden annonce 2000 milliards de dollars pour atteindre l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050

ActuBurkina

CPI : après le Burundi et l’Afrique du Sud, la Gambie annonce aussi son retrait

ActuBurkina

Alliance des partis de la majorité présidentielle:En rang serré pour défendre Le nouveau code électoral

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR