ActuBurkina
A la une Société

Massacre de Solhan : les ressortissants du Yagha résidant à Ouagadougou appellent à la solidarité envers les déplacés

Dix jours après  la tragédie de Solhan qui a coûté la vie à 132 personnes, les ressortissants de la province du Yagha résidant à Ouagadougou regroupés au sein de l’Association dénommée ARY en abrégé, appellent à la solidarité en vue de voler au secours des déplacés. C’était au cours d’une conférence de presse animée le 15 juin 2021 au Centre national de presse Norbert Zongo à Ouagadougou.

Condamnation de l’attaque terroriste survenue à Solhan, interpellation du gouvernement pour le recouvrement de la paix dans cette partie du pays afin de permettre le retour des populations et surtout l’instigation d’un élan de solidarité, tel était l’objet de la conférence de presse organisée par l’ARY. Trois représentants en effet constituaient le présidium avec à sa tête Ahmadou Diallo, président de l’association. Ils se sont entretenus avec la presse pendant près de 45minutes. Selon M. DIALLO, président de l’association : « ce qui intéresse les terroristes, ce sont les richesses de cette commune ». A l’en croire, l’on compte près de 7 644 personnes déplacées de Solhan vers Sebba suite à l’attaque. Cette conférence a vu la participation du maire de la commune de Sebba, Hamadi Boubacar qui affirme que : « les terroristes attaquent tout ce qui est de l’Etat », ce qui veut dire les édifices et même les autorités. A la question d’un journaliste  de savoir s’il est vrai que les terroristes sont revenus dans le village au lendemain de leur forfait, le  1er adjoint au maire de Solhan, Youssoufi  Sow a répondu par l’affirmative. « Ils sont revenus le lendemain de l’attaque incendier le CSPS », a-t-il  déclaré.  Pour les membres de l’association, la situation sécuritaire dans cette partie du pays n’a pas changé. A ce titre, ils ont indiqué qu’il est primordial que les déplacés obtiennent de l’aide nécessaire à la satisfaction de leurs besoins vitaux, c’est-à-dire avoir de quoi se nourrir, se vêtir et se loger. C’est pourquoi  une collecte de fonds a été lancée pour recevoir les différents dons.  Les numéros recevant les dons en espèces sont Orange money 06 81 20 82 et Moov money 01 34 11 11. l’ARY   dispose également d’un compte pour recevoir des dons en espèces. il s’agit du compte RCPB 3301B131053. Sur la question de la création des forces spéciales,  M. DIALLO a dit attendre des résultats de la part de ces forces spéciales : « Nous attendons des résultats. On a espoir ». Quant à  la polémique autour du nombre exact de morts lors de l’attaque,  le 1er adjoint au maire de Solhan a fait  cas de 132 morts.

Créée le 20 avril 2014, l’ARY, en quelques années d’existence, a réalisé au cours de l’année 2017, une mobilisation de ressources pour l’appui aux sinistrés suite à l’inondation du 12 juillet 2017 à Sebba. L’association a également  soutenu les déplacés internes de la province où elle a séjourné du 3 au 6 mai 2021 à SEBBA et  remis des dons en nature d’une valeur de 1.300.000 FCFA.

Joy Elsa Ouédraogo

(Stagiaire)

Articles similaires

ELEVAGE:Le Burkina compte organiser un salon en novembre 2018

ActuBurkina

Lutte contre la rougeole et la rubéole au Burkina : une campagne nationale de vaccination prévue du 15 au 21 mars 2024

ActuBurkina

DEFENSE: le président du Faso informé sur les nouvelles acquisitions au profit de l’armée

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR