ActuBurkina
A la une Politique

Marche de soutien à la transition: Des manifestants mettent en garde tous ceux qui voudraient s’en prendre au capitaine Ibrahim Traoré

La coordination des organisations de la société civile et d’autres leaders d’opinion ont appelé les populations à descendre dans les rues ce 6 mai 2023. Objectif, soutenir les autorités de la transition avec à sa tête le capitaine Ibrahim Traoré, les FDS et les VDP dans leur volonté de reconquête du territoire national.

A l’appel de la coordination des organisations de la société civile du Burkina, plusieurs milliers ont pris d’assaut la Place de la Nation de Ouagadougou pour, disent-ils, réaffirmer leur soutien aux autorités de la transition, les FDS ainsi que les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP). En effet, selon le porte-parole de la coordination, Ghislain Dabiré, la stratégie de l’armée dans la lutte contre le terrorisme a changé de donne. Ce qui leur d’ailleurs permis de reprendre plusieurs localités des mains des groupes armés terroristes et ce, avec l’action des vecteurs aériens.

Par ailleurs, le porte-parole de la coordination a déploré le manque de volonté de la communauté internationale à soutenir les exploits des forces combattantes burkinabè dans cette guerre qui leur a été « injustement imposée »

Pire, Ghislain Dabiré accuse la communauté internationale de vouloir se servir du drame de Karma comme un bouc d’émissaire pour manipuler l’opinion publique.

«Heureusement que le peuple est conscient de ses manœuvres subjectives qui tentent de considérer le terrorisme au Burkina Faso comme étant une guerre ethnique et communautaire », a-t-il indiqué

La coordination met en garde la communauté internationale sur ce qu’elle considère de « qualificatifs inappropriés » conférés aux autorités de la transition. « Nous disons Non aux agissements et accusations infondées contre la volonté populaire », a-t-il dénoncé et de poursuivre en ces termes :« celui qui s’amuse avec le capitaine Ibrahim Traoré aura des problème ». La coordination réaffirme la volonté du peuple burkinabè à assumer pleinement sa souveraineté et son indépendance réelle vis-à-vis de la communauté internationale.

La coordination des OSC invite le peuple burkinabè à s’engager résolument à la promotion de l’Unité nationale afin de faire barrière à tout ce qui pourrait mettre en mal « notre vivre ensemble et notre cohésion sociale ».

 Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

Compte rendu du Conseil des ministres du 11 avril 2024

ActuBurkina

Kaya : la réfection d’une tombe cause accidentellement deux décès

ActuBurkina

BURKINA : une centaine d’arrestations et des engins explosifs neutralisés dans le Nord

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR