ActuBurkina
A la une Société

MALI : une quarantaine de soldats tués ou disparus après une attaque jihadiste

Une attaque imputée aux jihadistes a fait une quarantaine de victimes parmi les soldats maliens, dans le centre du pays, ont annoncé des responsables militaires, lundi.

Une quarantaine de soldats maliens sont morts ou portés disparus, après une attaque imputée aux jihadistes dans le centre du Mali, ont indiqué, lundi 15 juin, des responsables militaires.

Un convoi militaire composé d’une douzaine de véhicules a été attaqué dimanche dans la localité de Bouka Weré, au sud-est de Diabaly, à une centaine de kilomètres de la frontière mauritanienne, a rapporté un responsable militaire sous le couvert de l’anonymat.

Une partie des véhicules a réussi à se soustraire à l’assaut, mais sur les 64 soldats qui se trouvaient dans le convoi, seuls une vingtaine répondent à l’appel, a-t-il dit sans chiffrer le nombre de morts.

“Des recherches sont en cours pour connaître le sort des soldats portés disparus”, a-t-il dit.

L’information a été corroborée par un autre responsable militaire et un élu de Diabaly s’exprimant eux aussi sous le couvert de l’anonymat.

Il s’agit de la dernière en date des attaques imputées aux jihadistes contre les forces armées du Mali, mais aussi des pays voisins. Elles ont causé la mort de centaines de militaires au cours des derniers mois.

AFP

Articles similaires

AG/EPE : des indicateurs assez satisfaisants, malgré un contexte difficile

ActuBurkina

Rwanda : Washington déçu par la décision de Paul Kagamé de se représenter

ActuBurkina

Kundé d’or 2024 : l’artiste Amzy sur la haute marche du podium

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR