ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Mali : les activités des partis politiques sont suspendues

Les autorités de la transition malienne ont décidé de suspendre « jusqu’à nouvel ordre les activités des partis politiques et les activités à caractère politique des associations sur toute l’étendue du territoire ». C’est ce qui ressort du décret pris en conseil des ministres, mercredi 10 avril 2024, et lu par le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement.

Le colonel Maïga a justifié la suspension des partis, en invoquant un « dialogue » national lancé le 31 décembre par le colonel Goïta. Le lancement de ce « dialogue » ainsi que le non-respect de l’échéance du 26 mars ont donné lieu à des « discussions stériles » et des « hypothèses qui n’ont pas lieu d’être », a dit le colonel Maïga.

« Le Mali se trouve dans une phase critique. Les formes de terrorisme que nous avons connues ici sont des formes qui ont évolué. Dans un premier temps, c’était un terrorisme mené essentiellement par des acteurs extérieurs, ensuite c’est un terrorisme qui s’est amalgamé avec une conflictualité communautaire. Aujourd’hui, cette conflictualité communautaire a suffisamment porté atteinte à la fois à l’unité de notre pays, à la cohésion nationale. L’objectif recherché à travers ce dialogue c’est vraiment de régler le problème de la conflictualité communautaire et subséquemment le terrorisme », a expliqué le porte-parole du gouvernement malien.

ActuBurkina

Articles similaires

Journée internationale de la jeunesse: Des jeunes trouvent de l’aide pour la santé mentale sur l’un des sites religieux les plus visités au monde   

ActuBurkina

RDC: la commission électorale annonce les élections présidentielle, législatives et provinciales pour décembre 2018

ActuBurkina

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 11 AVRIL 2018

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR