ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

MALI : La CÉDÉAO lève ses sanctions

Les Etats ouest-africains ont décidé la levée des sanctions imposées au Mali, après le coup d’Etat qui avait renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta le 18 aout dernier.

La Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CÉDÉAO) a annoncé mardi vouloir « soutenir » la transition censée ramener les civils au pouvoir. Trois portefeuilles ont notamment été confiés à des membres de la coalition d’opposition M5-RFP, le ministère de la Refondation, la Communication, le ministère de l’Emploi.

Au lendemain de la formation d’un nouveau gouvernement; la CÉDÉAO souligne dans sa déclaration vouloir soutenir le processus de transition.

L’institution sous-régionale exigeait notamment de la junte malienne la publication de la charte de transition, ce qui est fait. Une autre de leur demande pressante est satisfaite : il fallait que, dans la charte, le colonel Assimi Goïta, chef de la junte et vice-président de transition, ne puisse pas remplacer le président de la transition en cas de force majeure.

La levée de l’embargo était attendue avec impatience par la population. Pour ce pays enclavé, l’interdiction de trafics terrestres ou aériens avec les pays de la sous-région pesait lourdement sur l’économie locale.

La CÉDÉAO insiste toujours sur la libération des officiels enlevés le 18 août; notamment l’ancien premier ministre malien Boubou Cissé.

AFP

Articles similaires

Mine de Perkoa : Le huitième corps n’a pas été retrouvé

ActuBurkina

CAS SUSPECT DE FIEVRE  HEMORRAGIQUE AU  BUKINAFASO: Un patient de 22 ans admis aux urgences du CHU-Bogodogo

ActuBurkina

Interruption de Facebook au Burkina : le Balai citoyen dit non à la dictature sur internet

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR