ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Lutte contre le terrorisme : Ouagadougou réagit à la déclaration d’un officier de l’armée nigérienne, jugée malheureuse

Ouagadougou a jugé que le général nigérien, Mahamadou Tarka dit Abou, qui a dénigré la stratégie burkinabè de lutte contre le terrorisme, a « un besoin avéré de mise à niveau sur l’évolution du contexte sécuritaire actuel au Burkina Faso et dans le Sahel et sur l’histoire des deux pays », a appris l’AIB mercredi de sources diplomatiques.

Nos interlocuteurs sont également convaincus que les propos de cet officier supérieur « ne sauraient avoir la caution des frères nigériens qui à n’en pas douter, ne se reconnaitront ni à travers sa teneur, ni à travers le style utilisé ».

En rappel, le général Mahamadou Tarka dit Abou, se félicitant de l’excellence de la coopération entre son pays et des chancelleries, a prédit le 24 avril 2023, un « réveil douloureux » au Burkina Faso et au Mali qui se sont détournés de certains partenaires dans la lutte contre le terrorisme.

Mais pour Ouagadougou, il s’agit du choix d’une gestion endogène de la sécurité du pays, à travers ses braves filles et fils, face à l’hydre terroriste.

Agence d’information du Burkina

Articles similaires

CLASSEMENT DES INSTITUTIONS PRIVEES D’ENSEIGNEMENT : L’UNEEPL s’insurge contre

ActuBurkina

Burkina : La prochaine Constitution sera «totalement détachée du format français», selon le Premier ministre Kyelem

ActuBurkina

KABILA ET LA TRIPATOUILLITE CONSTITUTIONNELLE : Le roi de plus en plus nu

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR