ActuBurkina
A la une Société

Lutte contre le terrorisme : Le CRADAT apporte sa contribution à l’effort de guerre

Le Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT) à travers son directeur général Arsène Armand Hien a remis au Premier ministre, chef du Gouvernement Me Apollinaire Kyelem de Tambela, une contribution pour soutenir l’effort de guerre le lundi 30 janvier 2023 à la primature à Ouagadougou.

« A travers ce geste, nous avons voulu répondre favorablement à l’appel du Capitaine Ibrahim Traoré, le chef de l’Etat. C’est notre participation à l’effort de guerre au Burkina Faso » a souligné M. Hien.

Présent au Burkina Faso à l’occasion de la 44ème session ordinaire du conseil d’administration du CRADAT, prévue du 1er au 3 février 2023 à Ouagadougou, le directeur général a saisi l’occasion pour aller traduire la reconnaissance de son institution au Premier ministre pour les efforts consentis pour l’organisation de ladite rencontre.

« Nous sommes venus remercier le Premier ministre pour l’acte qu’il a posé envers les 18 Etats membres en acceptant que le Burkina Faso abrite le conseil d’administration du CRADAT. C’est tout à notre honneur personnel et celui du centre de venir lui présenter nos civilités et lui traduire toute notre reconnaissance pour la promptitude avec laquelle il a réagi et accepté d’être de la patron de l’évènement »a dit le directeur général du CRADAT.

Au cours des échanges, le directeur général a présenté son institution ainsi que les offres de formations existantes au centre.

Le Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT) est une institution interafricaine chargée de la formation, du recyclage et du perfectionnement des cadres de l’administration du travail dont le siège est à Yaoundé au Cameroun.

Le Conseil d’Administration (CA) est l’instance décisionnelle du CRADAT. Il est constitué des ministres chargés du travail de l’ensemble des 18 pays membres que sont le Benin, le Burundi, le Burkina Faso, le Cameroun, la République Centrafricaine, la Côte-d’Ivoire, le Djibouti, le Congo, la République Démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Source : DCRP/MFPTPS

Articles similaires

Conseil supérieur de la défense nationale: l’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

ActuBurkina

COMMUNE DE ARBOLLE : le 1er adjoint au maire déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Yako

ActuBurkina

ATTENTATS MEURTRIERS A PARIS : la compassion du gouvernement burkinabè

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR