ActuBurkina
A la une Politique

Lutte contre le terrorisme : la Banque mondiale exprime sa disponibilité à accompagner la Transition

Le lundi 27 mars 2023, Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a accordé une audience au vice-président Afrique de l’Ouest et centrale du Groupe de la Banque mondiale, Ousmane DIAGANA. Présent au Burkina Faso dans le cadre d’une mission dans la sous-région, le vice-président Afrique de l’Ouest et centrale du Groupe de la Banque mondiale, a échangé avec le Chef de l’Etat sur les crises que connaît le pays.

Ousmane DIAGANA a déclaré avoir exprimé la solidarité de son institution au Burkina Faso qui fait face à une crise sécuritaire et son corollaire, la question humanitaire. « Nous avons exprimé à son Excellence monsieur le Président de la Transition, la disponibilité de la Banque mondiale en tant que partenaire au développement du Burkina Faso, à œuvrer avec le pays pour, ensemble, juguler les conséquences néfastes de ces crises notamment sur les populations et sur l’économie en tant qu’institution économique et financière », a-t-il expliqué.

Ce fut une occasion pour le vice-président de s’enquérir, avec le Chef de l’Etat, des indicateurs actuels sur notre pays en matière économique ainsi que de la situation humanitaire. « Vous savez que le Burkina Faso est un pays qui a des potentialités extrêmement importantes et quand l’insécurité est là, ces potentialités sont difficiles à transformer en programme de développement », a ajouté Ousmane DIAGANA.

Selon lui, le Président de la Transition lui a, en retour, expliqué clairement sa vision, et les actions qui sont en cours sur le terrain pour venir à bout de la crise sécuritaire et de la question humanitaire.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Articles similaires

Baccalauréat 2023 : 132 980 candidats en lice

ActuBurkina

29e SOMMET DE L’UA : les 300 vaches de Robert Mugabe

ActuBurkina

Zones des trois frontières : deux chefs terroristes activement recherchés par le Burkina, arrêtés par les armées nigérienne et  française

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR