ActuBurkina
A la une Politique

LUTTE CONTRE LE TERRORISME AU G5 SAHEL : un colloque des parlementaires de l’espace prévu du 14 au 16 octobre, à Ouagadougou

Le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, Président du parlement du G5 Sahel, a reçu en audience dans la matinée de ce 13 octobre 2020,  à l’hémicycle, les délégations du Bureau du Système des Nations unies conduite par son représentant, Mohamed Ibn Chambas et celle des parlementaires de la Francophonie, conduite par son SG, Jacques Krabal. A leur sortie d’audience, les deux délégations disent être venues échanger sur les questions sécuritaires dans l’espace G5 Sahel et surtout des élections en vue au Burkina Faso. Des échanges qui se sont tenues à la veille de l’ouverture des travaux du colloque des parlementaires du G5 Sahel qui tiendra à Ouagadougou du 14 au 16 octobre 2020.

Mohamed Ibn Chambas,  à sa sortie d’audience, a dit être venu échanger avec le PAN Alassane Bala Sakandé sur le colloque des parlementaires du G5 Sahel qui se tiendra du 14 au 16 octobre 2016. En effet, selon le représentant des Nations Unies, cette rencontre qui s’annonce très importante méritait qu’il discute en amont avec le Président de l’Assemblée nationale sur les questions sécuritaires, humanitaires et de développement, politiques, socio-économiques dans l’espace du G5 Sahel. A l’en croire, le bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel dont il  dirige, travaille étroitement avec les pays du Sahel dans le cadre du programme intégré du Système des Nations Unies pour le Sahel. Selon Ibn Chambas, le bureau travaille avec toutes les couches de la société pour prévenir l’extrémisme violent et promouvoir le développement à tous les niveaux sans que personne ne se sente marginalisée. « C’est vrai qu’il y a des défis dans le Sahel et c’est également un espace de grandes opportunités », a-t-il indiqué. Et c’est pourquoi explique Ibn Chambas, « nous devons nous focaliser sur comment prendre l’avantage sur toutes les ressources que nous avons, qu’elles soient humaines, naturelles, et qui nous permettront d’aboutir à un développement qui ne laisse personne ».

L’hôte du jour a en outre, indiqué qu’il a été question également des préparatifs des élections présidentielle et législatives du 22 novembre prochain. « Et nous avons beaucoup apprécié le travail que l’AN a abattu dans le consensus avec un seul objectif, celui d’avoir des élections apaisées, inclusives, transparentes et crédibles », a-t-il déclaré.  « Sur ce plan, nous avons apprécié le leadership de Alassane Bala Sakandé pour assurer des élections biens gérées au Burkina Faso », a-t-il laissé entendre.

A l’issue de la délégation des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, c’est une délégation de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie qui a été reçue par Alassane Bala Sakandé. Au menu des échanges, le colloque des parlementaires du G5 Sahel qui s’ouvre demain  14 octobre, et dont  la francophonie voudrait  apporter des pistes de solutions pour faire reculer le terrorisme. Pour Jacques Krabal, SG des parlementaires de la Francophonie, chef de la délégation, c’est d’abord un élan de solidarité que « nous sommes venus exprimer au peuple burkinabé et lui dire que la lutte contre le terrorisme n’est pas la seule affaire du Burkina ou du G5, c’est l’affaire de tout le monde, notamment les institutions internationales, les politiques, la société civile, les populations ». La délégation a être satisfaite des échanges.

A en croire le SG des parlementaires de la Francophonie, la délégation s’est également entretenue sur les perspectives des élections en vue. Il a indiqué que la politique ne doit pas être cette étincelle qui embrase davantage les pays. « J’ai trouvé que c’était un message de responsabilisation qui a été adressé par le PAN », a-t-il conclu.

Didèdoua F. ZINGUE

Articles similaires

SYNDICAT AUTONOME DES AGENTS DU TRESOR : le ton se durcit

ActuBurkina

Classement FIFA : le Burkina gagne quatre places

ActuBurkina

EPIDEMIE DE DENGUE: la réaction du ministère de la Santé suite à la déclaration de l’UPC

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR